Le bassiste américain Donald «Duck» Dunn, membre du groupe légendaire de musique soul Booker T and the MG's, est décédé dimanche à Tokyo à l'âge de 70 ans.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est son ami d'enfance, le guitariste Steve Cropper, qui a annoncé la nouvelle sur Facebook.

«Aujourd'hui, j'ai perdu mon meilleur ami, le monde a perdu le meilleur type et le meilleur bassiste qui ait vécu», a-t-il écrit. «Duck Dunn est mort dans son sommeil dimanche matin à Tokyo après avoir donné deux concerts au Blue Note Night Club.»

Donald «Duck» Dunn avait joué au côté d'Otis Redding («Respect») et Wilson Pickett («In the Midnight Hour»), mais aussi pour d'autres grands noms tels que Neil Young, Eric Clapton et Jerry Lee Lewis.

A la fin des années 70, alors que la Soul est supplantée par le disco, il fait une apparition dans le film culte The Blues Brothers.

Né en 1941 à Memphis, Dunn choisit la basse à l'âge de 16 ans, car, raconte-t-il sur son site officiel, «la guitare avait deux cordes de trop, c'était juste trop compliqué».

«En plus, j'ai grandi avec Steve Cropper. Il y avait tellement de bons guitaristes qu'on n'avait pas besoin d'un autre. Ce qu'il fallait, c'était un bassiste.»

Il forme un groupe avec son ami d'enfance, les Royal Spades, puis rejoint en 1964 le groupe Booker T and the MG's, dirigé par le claviériste Booker T. Jones, déjà célèbre grâce à son succès «Green Onions».

Dans un message posté sur son site internet, Jones a fait part de sa tristesse après la disparition de Duck Dunn.

«Je ne peux pas penser que je ne vais plus entendre Duck rire et jurer, mais je suis reconnaissant d'avoir pu passer du temps et faire de la musique avec lui», a-t-il écrit.