«L'Osservatore Romano», organe officiel du Vatican, a une nouvelle fois salué l'héritage musical des Beatles, pardonnant au passage la «fanfaronnade» de John Lennon, qui avait osé affirmer que les Fab Four étaient plus célèbres que Jésus-Christ.

ASSOCIATED PRESS

Dans son édition de samedi, le journal rappelle que ces propos, publiés en 1966 dans la presse londonnienne, avaient suscité une «profonde indignation», surtout aux Etats-Unis. Il les impute cependant à l'inexpérience d'un «jeune Anglais de la classe ouvrière confronté à un succès inattendu».«L'Osservatore Romano», tout comme Radio Vatican, avait déjà marqué vendredi le 40e anniversaire de la sortie de l'«album blanc» des Beatles, saluant au passage l'extraordinaire créativité du groupe anglais, qu'il comparait aux chansons «standardisées et stéréotypées» de la scène pop-rock actuelle.