Après avoir été victime d’un malaise, hier, le pianiste russe Daniil Trifonov sera du concert de ce soir avec l’Orchestre symphonique de Montréal. Il interprétera, comme prévu, le Concerto pour piano no 3 de Rachmaninov sous la direction de la chef Karina Canellakis.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

« Ce matin, il allait bien et il a pris la décision avec son agent de poursuivre les concerts, comme prévu », dit Pascale Ouimet, Chef relations publiques et relations médias à l’OSM.

Hier soir, avant le premier d’une série de trois concerts à Montréal, le pianiste de 28 ans a subi un malaise. « Il n’a jamais mis le pied sur scène. Il a été conduit à l’Institut de cardiologie de Montréal. Il a été pris en charge », explique Pascale Ouimet.

L’OSM n’a pas donné plus de détails sur l’état de santé de Daniil Trifonov. Son agent, Glenn Petry, a écrit à La Presse ce matin que le soliste russe s’était « étiré un muscle » et que cela n’affecterait pas sa capacité à jouer.

Daniil Trifonov, né en 1991 juste avant l’effondrement de l’Union soviétique, est un pianiste virtuose qui a notamment remporté un Grammy pour son album Transcendental, consacré à Liszt. Il sera artiste en résidence lors de la prochaine saison de l’Orchestre Philharmonique de New York.

Le dernier concert mettant en vedette Daniil Trifonov et la musique de Rachmaninov a lieu demain soir, à la Maison symphonique.

– Avec Janie Gosselin