Source ID:07dd6f71-a228-48f1-b85d-ea8e868cc935; App Source:alfamedia

Yannick Nézet-Séguin décortique la prochaine saison de l'OM

Yannick Nézet-Séguin dirigera quatre concerts de l'Orchestre Métropolitain... (Photo André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

Yannick Nézet-Séguin dirigera quatre concerts de l'Orchestre Métropolitain cette année, en plus d'assurer la codirection d'un autre concert.

Photo André Pichette, Archives La Presse

Ainsi, les pianistes Nicholas Angelich, Hélène Grimaud et Zhan Hong Xiao, le violoncelliste Maximilian Hornung, le violoniste Kerson Leong (soliste en résidence), le clarinettiste David Dias da Silva et le trompettiste Stéphane Beaulac seront les solistes des programmes de l'OM. C'est idem pour les chanteurs invités, soit le baryton-basse Ildar Abdrazakov, la mezzo-soprano Michèle Losier et la basse John Relyea, les sopranos Karina Gauvin et Myriam Leblanc et le ténor Andrew Staples.

L'Orchestre Métropolitain accueillera sur son podium les chefs Kensho Watanabe, Alexander Shelley, Keri-Lynn Wilson, Jordan de Souza, Christoph Koncz - également en tant que violoniste - et Nicolas Ellis, nommé collaborateur artistique de l'OM. Enfin, les compositeurs Nicolas Gilbert et Stacey Brown verront leurs oeuvres créées au cours de la prochaine saison.

Les principaux concerts de cette saison sont ici expliqués par son chef principal et directeur artistique : 

LES VISAGES DE RACHMANINOV, 3, 4 ET 6 OCTOBRE, PROGRAMME DIRIGÉ PAR NÉZET-SÉGUIN

« Il s'agit d'un double programme, où l'on fait deux concertos pour piano de Rachmaninov avec Nicholas Angelich, le troisième et le quatrième. Ce sera la première partie d'une intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov, car Nicholas reviendra la saison suivante pour y jouer les autres. En octobre prochain, en fait, on en jouera un par soir. Nous créerons aussi une oeuvre commandée à Nicolas Gilbert. Par ailleurs, nous amorcerons notre cycle Sibelius, soit avec sa première symphonie que nous enregistrerons chez ATMA Classique. »

VIVA VERDI, 28 OCTOBRE 2018, MAISON SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL, PROGRAMME DIRIGÉ PAR NÉZET-SÉGUIN

« Viva Verdi est un gala Verdi avec le baryton-basse russe Ildar Abdrazakov, qui viendra enregistrer avec nous son deuxième disque chez Deutsche Grammophon. Pour ce, nous retournerons travailler à l'église Saint-Nom-de-Jésus pendant une semaine, et nous conclurons par un gala pour célébrer l'enregistrement de cet album. Il ne risque pas d'y avoir des oeuvres orchestrales de Verdi, mais il y en aura assurément au programme du concert, beau mélange d'airs connus et moins connus de Verdi. »

KERSON LEONG : RÊVERIES, LES 21, 22, 24 ET 25 NOVEMBRE, PROGRAMME DIRIGÉ PAR KENSHO WATANABE

« Nous sommes très heureux de revoir Kensho Watanabe parmi nous. Je l'envie de diriger ce très beau programme qu'il a construit autour de Korngold, soit avec Kerson Leong qui est notre soliste en résidence pour la saison prochaine. On ne joue presque pas la 1re symphonie de Chostakovitch, Korngold, on le joue très peu, on n'a pas rejoué Prélude à l'après-midi d'un faune de Debussy depuis que nous l'avons enregistré. Et que dire du Tombeau de Couperin, de Ravel ? »

SONGES DE SHAKESPEARE, LES 4, 5, 6, 7 ET 8 DÉCEMBRE, PROGRAMME DIRIGÉ PAR ALEXANDER SHELLEY

« Alexander Shelley, le directeur artistique de l'Orchestre du Centre national des arts du Canada (Ottawa), dirigera un programme très intéressant, soit le Concerto pour clarinette Peacock Tales avec le soliste David Dias da Silva, chaudement recommandé par plusieurs d'entre nous. Nous découvrirons toutes sortes de choses autour de Shakespeare, des prévisibles et des moins prévisibles ; Macbeth, un des poèmes symphoniques les moins joués de Richard Strauss, Le songe d'une nuit d'été de Mendelssohn, Roméo et Juliette de Tchaïkovski. »

YANNICK NÉZET-SÉGUIN ET HÉLÈNE GRIMAUD : EN TOUTE COMPLICITÉ/CONCERT GRAND M, 21 DÉCEMBRE

« Chaque fois qu'Hélène Grimaud vient jouer avec l'OM, nous gagnons un prix Opus ! [rires] Avec raison, d'ailleurs ! La dernière fois, c'était pour le troisième concerto pour piano de Bartók, qui fut suivi de la Symphonie n5 de Mahler. Nous continuerons dans cette veine : Hélène interprétera le concerto pour piano Schumann, que l'on enchaînera avec la Symphonie n9 de Mahler. »

BRILLANT TCHAÏKOVSKI, 30 ET 31 JANVIER, 1ER FÉVRIER, PROGRAMME DIRIGÉ PAR KERI-LYNN WILSON

« Cette année, nous avons eu Tania Miller pour diriger l'orchestre, nous aurons Keri-Lynn Wilson la saison prochaine - que nous avons déjà invitée à diriger il y a assez longtemps. Pour la suite des choses, j'espère que nous aurons des femmes plus d'une fois par saison sur notre podium. D'ici là, Keri-Lynn est très contente d'être parmi nous. Ce programme, c'est du vrai bonbon ! La Symphonie n5 de Tchaïkovski et son Concerto pour piano n1, dont le soliste invité sera Zhan Hong Xiao, grand gagnant de l'émission Virtuose. »

LE CHÂTEAU DE BARBE-BLEUE, 1er MARS, PROGRAMME DIRIGÉ PAR NÉZET-SÉGUIN

« Je me fais vraiment plaisir avec ce programme, et c'est difficile de trouver un meilleur cast pour Le château de Barbe-Bleue de Bartók, une oeuvre très puissante. Ô combien nous aimons la mezzo-soprano Michèle Losier, dont ce sera une prise de rôle. Je suis sûr qu'elle fera ça merveilleusement ! Quant à John Relyeae, il l'a fait avec moi à Philadelphie et au Carnegie Hall, c'est ce que j'ai entendu de mieux : extraordinaire ! Quant au Concerto no 1 pour violon de Bartók avec Kerson Leong, notre soliste en résidence, on le joue rarement. L'adagio très méditatif de ce concerto sera précédé par celui pour cordes de Barber. Pour ce programme, nous prévoyons une mise en espace avec éclairages. »

TEMPÊTE ET PASSION, 19, 20 ET 22 MARS, PROGRAMME DIRIGÉ PAR CHRISTOPH KONCZ

« Christoph Koncz est le premier des seconds violons de l'Orchestre philharmonique de Vienne, et c'est un des musiciens les plus fascinants que je connaisse. Il fait de la direction, c'est un soliste et un chambriste qui a commencé sa carrière chez nous. À 12 ans, il jouait dans Le violon rouge de François Girard. Il revient donc à Montréal avec l'OM, dans un programme de son choix : le Concerto pour violon no 4 de Mozart, l'Ouverture, Scherzo et Finale de Schumann, la Symphonie no 2 de Brahms. Je lui fais pleinement confiance, car il sait vraiment diriger. Et je trouve pertinent qu'il joue et dirige [play and direct], ça crée un autre type de rapport avec un musicien invité. »

LE PRINTEMPS DE SCHUMANN, 11, 12 ET 13 AVRIL, PROGRAMME DIRIGÉ PAR JORDAN DE SOUZA

« Il y a beaucoup de Schumann dans notre saison, en voici l'exemple le plus important. Les musiciens de l'OM ont exprimé le souhait de revoir le chef canadien Jordan de Souza, le revoilà donc dans un programme incluant la première symphonie de Schumann et son Concerto pour violoncelle avec le soliste Maximilian Hornung, un musicien formidable et raffiné. Au même programme, on a du Delius [On Hearing the First Cuckoo in Spring], que l'on entend très peu. On a aussi du Sibelius, Chanson de printemps. »

BEETHOVEN RETENTISSANT, 10, 14 ET 15 MAI, PROGRAMME DIRIGÉ PAR NICOLAS ELLIS

« Pour Nicolas Ellis, notre collaborateur artistique, ce concert construit autour de Beethoven comprend la Symphonie no 4 du compositeur, un peu le parent pauvre de ses symphonies, et aussi l'Ouverture Léonore III qui est la plus substantielle de ses ouvertures. Après le succès de notre création d'une oeuvre de Stacey Brown l'an dernier, on lui a demandé d'écrire un Concerto pour trompette, soit pour notre Stéphane Beaulac. »

YANNICK NÉZET-SÉGUIN : CHANTS DE LOUANGE/CONCERT GRAND M, 2 JUIN, PROGRAMME DIRIGÉ PAR NÉZET-SÉGUIN

« Je suis très fier de ce programme pour sa valeur oecuménique. Lorsqu'on fait une oeuvre associée à une religion, je trouve important de la mettre en contexte avec l'oeuvre d'une autre religion. Nous avons d'une part la Symphonie no 1 Jeremiah, une oeuvre juive de Leonard Berstein dont les solos chantés seront assurés par Karina Gauvin. De l'autre, nous avons une oeuvre protestante, soit la Symphonie n2 Lobgesang de Mendelssohn  - conçue comme une symphonie-cantate, cette oeuvre lie notre Choeur Métropolitain aux voix de Karina Gauvin, Myriam Leblanc et Andrew Staples. »

Par ailleurs, les Concerts hors-série prévoient entre autres le concert de Noël, le 23 décembre 2018, avec le Choeur Métropolitain et des solistes de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal et la participation spéciale de Yannick Nézet-Séguin.

EN AVRIL 2019, LE PROGRAMME AIRS DE JEUNESSE : LA MUSIQUE AU CINÉMA SERA PRÉSENTÉ SOUS LA DIRECTION DE NICOLAS ELLIS.

« Nous avons décidé de le nommer "collaborateur artistique" pour deux ans, c'est-à-dire qu'il dirigera Airs de jeunesse, un programme de saison, une bonne partie des concerts estivaux et autres événements, de manière à maintenir une constance avec l'orchestre et aussi travailler de près avec moi pour continuer son évolution. »

Devancée comme on le sait, la direction artistique de Yannick Nézet-Séguin au Metropolitan Opera ne semble aucunement restreindre son engagement auprès de l'OM.

« En fait, indique-t-il, j'ai coupé dans les concerts en tant que chef invité pour différents orchestres ; et donc ça s'équilibre. Depuis que j'ai été nommé comme chef désigné par le Met, je faisais le travail de planification. Il ne s'agit donc pas d'une charge de travail accrue, mais plutôt de la légitimation de mon statut, qui me permet entre autres de mieux gérer le personnel de musiciens. Depuis cette annonce, d'ailleurs, je sens que la joie de vivre est revenue au Met. Les gens m'abordent sans voile, sans barrière. Mes responsabilités sont plus grandes, mais le gros stress du départ est derrière moi. »




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer