Le directeur musical du Metropolitan Opera de New York, James Levine, va quitter son poste pour raisons de santé, après 40 années passées à transformer cette institution dont il a largement contribué à la renommée mondiale.

Publié le 14 avr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Metropolitan Opera a indiqué, dans un communiqué publié jeudi, être actuellement à la recherche d'un successeur à James Levine, qui va devenir le premier directeur musical émérite de l'histoire du Met.

Le départ éventuel de James Levine est un sujet récurrent depuis plusieurs mois. Âgé de 72 ans, il est atteint de la maladie de Parkinson

Il a régulièrement été en proie à des problèmes de santé depuis une chute sur scène en 2006 qui lui avait valu une première opération, de l'épaule.

Il a depuis été opéré du dos et des reins, ce qui l'a amené à manquer de nombreuses représentations.

Victime d'une autre chute durant ses vacances et de lésions aux vertèbres, il avait même manqué deux saisons consécutives du Metropolitan Opera, en 2011-12 et 2012-13.

Selon le New York Times, il s'était entendu avec le gérant du Met, Peter Gelb, pour annoncer sa retraite en janvier dernier, avant de faire volte-face.

Son départ marque une étape majeure pour l'opéra de New York, qui n'a pas connu d'autre directeur musical depuis 1976.

Alors qu'il était âgé de 32 ans, James Levine avait pris les rênes artistiques d'une maison en proie à des difficultés financières et dont la réputation musicale n'était pas au mieux.

Bourreau de travail, il en a fait l'un des opéras les plus reconnus au monde, introduisant notamment au répertoire de nombreuses oeuvres du 20e siècle qui n'avaient jusqu'ici quasiment pas droit de cité.

Aujourd'hui, le Met est une référence musicale qui brille aussi par l'audace de ses mises en scène.