Le principal événement de la saison estivale de l'Orchestre Symphonique de Montréal est incontestablement le retour de la «Virée classique».

Claude Gingras LA PRESSE

Lancé l'été dernier, le «happening» de 20 concerts de 45 minutes chacun, se succédant simultanément en une seule journée dans trois salles de la Place des Arts, avait attiré 15 000 personnes. Cette année, la «Virée classique» s'étendra sur deux jours et comprendra 30 concerts, de même durée, dans quatre salles.

Elle commencera le vendredi 16 août à 19h avec la Plaisanterie musicale de Mozart et se terminera en fin de soirée avec une oeuvre fort différente du même Mozart: son Requiem. Le «divin Wolfgang» est d'ailleurs au centre de la programmation cette année.

Les opérations reprendront le lendemain matin, le samedi 17, à 10h, et se poursuivront non-stop dans quatre salles à la fois, et ce, jusqu'à passé 23h, soit un peu avant minuit. Kent Nagano dirigera même deux fois le Requiem. On entendra aussi plusieurs exemples de la musique symphonique, concertante et de chambre de Mozart.

Parmi les artistes invités: le légendaire pianiste Menahem Pressler (qui aura 90 ans en décembre), d'autres pianistes encore comme Angela Hewitt, André Laplante et Alexandre Tharaud, les violonistes Augustin Dumay et Alexandre da Costa, le Quatuor à cordes du Mozarteum de Salzbourg, les Violons du Roy, le populaire quintette Canadian Brass, le violoncelliste Stéphane Tétreault, la comédienne Pascale Montpetit dans L'Histoire de Babar, le petit éléphant de Poulenc.

L'OSM annonce aussi son retour au Parc Olympique le 14 août. Nagano y dirigera notamment un arrangement pour 10 pianistes de la Rhapsody in Blue de Gershwin. Lorraine Desmarais sera au premier piano. L'OSM ne donne pas la liste complète des solistes.

Dirigé par l'adjoint de Nagano, Nathan Brock, l'OSM donnera trois concerts gratuits dans les parcs, à Repentigny, Boucherville et Ahuntsic. À cette occasion, le public pourra, sur le site internet de l'orchestre, choisir les pièces qu'il souhaite entendre.

La participation de l'OSM au Festival de Lanaudière est déjà connue: deux concerts, les 9 et 10 août, dirigés par Nagano, avec comme solistes Emanuel Ax, James Ehnes et Jan Vogler.