L'Orchestre Symphonique de Montréal, qui présentait dimanche le ténor Jonas Kaufmann en «coproduction» avec Pro Musica, agit de nouveau comme imprésario en ramenant ce soir, 20h, à la Maison symphonique, l'Orchestre du Festival de Budapest et son chef Ivan Fischer, absents depuis près de 20 ans.

Mis à jour le 22 janv. 2013
Claude Gingras LA PRESSE

C'est au Festival de Lanaudière, le 23 juillet 1994, que M. Fischer et l'orchestre qu'il a fondé firent leurs débuts en Amérique. Précédemment, M. Fischer avait été chef invité à l'OSM au moins deux fois.

Le programme de ce soir: Suite pour orchestre de variété, en huit mouvements, de Chostakovitch, Serenade de Leonard Bernstein et deuxième Symphonie de Rachmaninov. Dans le Bernstein, la violoniste néerlandaise Liza Ferschtmann remplacera la soliste annoncée, Janine Jansen.

Par ailleurs, trois musiciennes de l'OSM et une pianiste invitée, Carmen Picard, donnent un concert de musique de chambre à la salle Bourgie vendredi, 18h30. Programme: Quatuor K. 478 de Mozart et Quatuor op. 25 de Brahms.

Concernant l'OSM, encore: ce soir, 20h, Radio-Canada diffuse le concert de la semaine dernière où fut créé le Concerto de l'asile de Walter Boudreau. On ne précise cependant pas s'il s'agit de la première, mardi soir (où le chef arrêta l'orchestre), ou de la reprise, mercredi soir. Pour l'instant, Boudreau nous fait tenir quelques témoignages qu'il a reçus, parmi «des centaines», dit-il. On y trouve les signatures de Lorraine Pintal, John Rea, Philippe Leroux, Marie-Thérèse Lefebvre et Laurent Major.

Et ailleurs...

Demain, 19h30, salle Bourgie: l'Office pour les Dames de Port-Royal, de Marc-Antoine Charpentier, par La Chamaille, ensemble vocal et instrumental que dirige Martin Robidoux.

Vendredi, 20h, au Conservatoire, dans la série La Dauphine: Beethoven par un trio d'instruments de l'époque (pianoforte, violoncelle, cor naturel).

Samedi, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier, pour quatre représentations: La Chauve-souris, version française de la populaire opérette Die Fledermaus, de Johann Strauss fils, production de l'Opéra de Montréal, avec Caroline Bleau, Marc Hervieux, Marianne Lambert, Emma Parkinson, Thomas Macleay, Alexandre Sylvestre, Chantale Nurse et le comédien Martin Drainville. Oriol Tomas a placé l'action dans le Montréal des années 30. Timothy Vernon sera au pupitre de l'OSM.

Deux concerts samedi également: à 19h30, salle Pierre-Mercure, l'Orchestre Philharmonique des musiciens étudiants de Montréal, dir. Philippe Ménard, dans Schéhérazade de Rimsky-Korsakov et une création de Vincent-L. Pratte; à 20h, salle Claude-Champagne, l'orchestre Nouvelle Génération, dir. Alain Aubut, dans Britten, Grieg et Vaughan Williams, et le jeune pianiste Vincent Vu, à la mémoire de Yuli Turovsky.

Dimanche, 15h, salle Bourgie: cérémonie annuelle des Prix Opus. On en compte 27, pour la période du 1er septembre 2011 au 31 août 2012. Même jour, même heure, au Conservatoire, Karina Gauvin, avec Michael McMahon au piano, chante Bizet, Copland, Duparc, Hahn, Poulenc et Weill, présentation de la Société d'art vocal de Montréal. Commentaires de Stéphane Lépine à 14h30.

Le Met-radio

Aux diffusions en direct du Metropolitan à Radio-Canada samedi, 13h: La Rondine, de Puccini, avec Kristine Opolais, Giuseppe Filianoti, Marius Brenciu et Dwayne Croft. Au pupitre: Ion Marin.