Source ID:; App Source:

Festival de musique de chambre: autour de Tchaïkovsky et Debussy

Festival de musique de chambre de Montréal...

Agrandir

Festival de musique de chambre de Montréal

Claude Gingras
La Presse

Celui des trois concerts de jeudi soir qui me paraissait le plus important -celui de Denis Matsuev, pour ne pas le nommer!- a reporté à hier ma première visite du 16e Festival de musique de chambre de Montréal installé, comme on le sait, dans un nouveau lieu, la très belle église anglicane St. George, face à la gare Windsor.

Le programme, centré sur deux trios pour piano, violon et violoncelle, établissait un lien historique entre les deux. On écoutait d'abord le Trio peu connu de Debussy, en sol majeur, ensuite le très célèbre op. 50 de Tchaïkovsky, en la mineur (et non «majeur», comme le donne la brochure du festival).

Le Trio de Debussy est une oeuvre de jeunesse. Le futur auteur de Pelléas et Mélisande avait alors 18 ans et enseignait le piano aux enfants de la richissime Nadejda von Meck, la fameuse protectrice de Tchaïkovsky qui ne rencontra jamais celui-ci mais correspondit avec lui pendant une quinzaine d'années.

L'occasion était toute rêvée de monter sur ce thème un petit événement théâtre-musique où les différents mouvements des deux trios alternaient avec les dialogues de quatre comédiens devant lutrins incarnant, à gauche, Tchaïkovsky et madame von Meck et, à droite, le jeune professeur Debussy et son élève Sonia von Meck.

Albert Millaire, qui incarnait Tchaïkovsky, est identifié comme l'auteur du texte. Il avait signé un spectacle semblable pour les Musici en 2003 (Monique Mercure était alors madame von Meck), mais il ne nous donne pas tout à fait la même chose huit ans plus tard. Il a inévitablement puisé à l'abondante correspondance entre Tchaïkovsky et madame von Meck, mais ce qu'on a entendu hier soir comportait aussi de l'inédit puisque les dialogues entre Debussy et son élève ne figuraient pas au spectacle de 2003.

La partie parlée -majoritairement en français- fut assez réussie. Si la voix de Millaire a un peu vieilli, l'homme a au moins abandonné son style ampoulé d'autrefois. Stéphan Allard a joué le professeur avec esprit et livré son texte avec clarté. Danielle Proulx, en madame von Meck, possède de la classe et une belle voix de théâtre, mais elle a bafouillé à maintes reprises. La petite Francesca Barcenas a bien joué l'insupportable élève de piano. La voix était hélas! en accord : on ne comprenait pas la moitié de ce qu'elle disait.

Côté musique, la soirée fut un ravissement. De Massenet, que le texte de Millaire associe étroitement à Debussy, le violoniste James Ehnes a d'abord joué avec une sonorité immaculée et un bel abandon la Méditation tirée de cet opéra un peu oublié qu'est Thaïs. Ehnes s'est ensuite produit avec le Trio qui porte son nom mais sur lequel la brochure ne donne aucune précision, sauf la composition et la mention «première québécoise».

Andrew Armstrong au piano et Robert deMaine au violoncelle m'ont paru égaux à Ehnes comme techniciens et comme musiciens et les trois coéquipiers forment certainement un ensemble de premier plan. J'aurais simplement souhaité un peu plus de présence de la part du violoncelle dans le mouvement lent du Debussy; par ailleurs, le premier mouvement du Tchaïkovsky, bien indiqué «moderato assai», était un peu rapide. Des détails. Joué intégralement, sans les coupures autorisées dans la partition, le Tchaïkovsky reçut une lecture pleine de relief, passionnée même, débouchant sur un épisode final où les indications «piangendo» («en pleurant») nous laissèrent effectivement les yeux mouillés.

Je n'arrive pas à comprendre que des musiciens qui viennent de créer un tel effet se lèvent de leur siège en souriant et que des auditeurs qui sortent de la même expérience gagnent la sortie en riant aux éclats...

16e FESTIVAL DE MUSIQUE DE CHAMBRE DE MONTRÉAL. Samedi soir, St. George's Anglican Church




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer