Le LMMC présentait hier après-midi le trio formé par le violoniste Philip Setzer et le violoncelliste David Finckel, membres du Quatuor à cordes Emerson, et la pianiste Wu Han, la jeune épouse du violoncelliste.

Mis à jour le 21 mars 2011
Claude Gingras LA PRESSE

Bien que le Emerson se produise ici assez régulièrement, le trio où figurent deux de ses membres en était à ses débuts locaux. Pour l'occasion, le programme s'imposait de lui-même : on allait entendre les deux grands Trios de Schubert, sommets de la musique de chambre longtemps associés au légendaire Trio Beaux-Arts que Montréal a entendu maintes fois et dont le nouveau venu allait peut-être prolonger le souvenir.

Nous sommes plutôt loin du Trio Beaux-Arts, le seul point commun étant le piano, ou plutôt la manie, chez la personne y prenant place, de consulter sans cesse du regard ses deux collègues. Tout compte fait, Menahem Pressler, du TBA, restait plus discret. Hier, et surtout en première partie, le sourire étoilé de Mme Han attirait à tout instant l'attention sur tel ou tel détail, comme à l'école.

Joués avec toutes les reprises sans exception, les deux Trios totalisaient respectivement 45 et 48 minutes.

Premier constat : les trois instruments sont d'égale force. La chose n'est pas si courante et mérite mention. Qu'il soit bien compris que la pianiste ne joue pas «trop fort» (pour citer un commentaire entendu): elle prend simplement toute la place qui lui revient dans ce contexte n'ayant rien à voir avec l'accompagnement. Chez les deux cordistes : une beauté de son absolue, jamais léchée, jamais complaisante.

Toutes ces vertus produisent une lecture à la fois expressive et rigoureuse, qui va plus loin que le TBA en ce sens qu'elle souligne davantage les modulations dans le premier Trio et qu'elle fait ressortir les éléments dramatiques dans le second.

Salle presque comble, ovation considérable, mais pas de rappel. Les musiciens ont eu raison de ne rien ajouter à ces deux chefs-d'oeuvre.

________________________________________________________________________________

PHILIP SETZER, violoniste, DAVID FINCKEL, violoncelliste, et WU HAN, pianiste. Hier après-midi, Pollack Hall de l'Université McGill. Présentation: Ladies' Morning Musical Club.

Programme:

Trio no 1, en si bémol majeur, op. 99, D. 898 (1827)

Trio no 2, en mi bémol majeur, op. 100, D. 929 (1827) - Schubert