Le Vivier, sorte de «réservoir» groupant 22 ensembles et organismes montréalais de musique contemporaine, centrera sa deuxième saison sur le thème «50 ans de création musicale au Québec».

Mis à jour le 16 sept. 2010
Claude Gingras LA PRESSE

Un colloque sur le sujet aura lieu en février, au milieu d'un calendrier septembre-juin de 18 concerts où se succéderont, entre autres, la SMCQ, le NEM, l'Ensemble Contemporain, les Quatuors Molinari et Bozzini, Chants Libres, les ensembles Sixtrum, Quasar, Transmission, Bradyworks et Code d'accès.

Présentée dans diverses salles, cette série d'événements marquera le 50e anniversaire de la Semaine internationale de musique actuelle qui, organisée en 1961 par Pierre Mercure, est considérée comme la première grande manifestation de musique contemporaine dans l'histoire du Québec et même du Canada.

À cette occasion, on reprendra Atlas Eclipticalis, de John Cage, qui avait été créé lors de ce festival et sous la direction de Cage.

Le Vivier a annoncé sa programmation 2010-2011 dans la grande salle de l'élégante Bibliothèque Saint-Sulpice, où il est en train d'installer ses quartiers-généraux. L'immeuble rénové devrait être prêt pour septembre 2013.

Les ensembles membres du Vivier pourront y donner leurs concerts; des compositeurs pourront aussi y travailler et même y loger.