Le cinéaste chinois Zhang Yimou va mettre en scène le Turandot de Puccini au Nid d'oiseau, le stade olympique de Pékin, en octobre, quatorze mois après y avoir organisé la cérémonie d'ouverture des JO, a annoncé jeudi le China Daily.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le réalisateur de Épouses et concubines, du Secret des poignards volants ou de Hero prévoit deux représentations de cet opéra les 6 et 7 octobre prochains, juste après la célébration, le 1er, du 60e anniversaire de la Chine communiste, dans laquelle il intervient également.

Zhang Yimou, qui n'a plus tourné depuis La Cité interdite en 2006 (The Curse of the Golden Flower), doit en effet coordonner le spectacle pyrotechnique sur la place Tiananmen, l'immense place centrale de Pékin, le 1er octobre.

Le cinéaste n'en est pas à son coup d'essai avec Turandot, qu'il avait déjà monté à Florence en 1997 puis, l'année suivante, dans la Cité interdite, l'ancien palais impérial bordant Tiananmen.

Selon les Nouvelles de Pékin, sa nouvelle production devrait coûter plus de 10 millions d'euros.

Les organisateurs attendent jusqu'à 100 000 personnes à chacune des deux représentations de cet opéra de 1924 de Giacomo Puccini, dont l'héroine est une princesse chinoise d'une grande beauté mais cruelle, qui soumet ses prétendants à des épreuves.