Source ID:519207; App Source:cedromItem

Sur le divan avec Olivier Dion

Olivier Dion lance mardi prochain son tout premier album. Un opus qui porte son nom, réalisé par Marc Dupré, et qui compte 11 titres, dont 2 signés par le chanteur de 20 ans qui s'est lancé pour la première fois dans l'écriture.

Après avoir participé à la comédie musicale Hairspray et à la cuvée 2012 de Star Académie, Olivier Dion voulait continuer à faire danser son public sur des airs pop. «Je ne suis pas auteur, alors, sur le plan des textes, je ne voulais pas quelque chose de super engagé. Mais je voulais tout de même m'impliquer dans le processus», précise-t-il.

Il a donc tenté l'expérience sur Nos promesses, avec le soutien de Nelson Minville.

«Tino Izzo l'a composée et je me suis lancé. Je n'ai pas réussi à la terminer et Nelson l'a achevée. Ça parle de deux amoureux qui avaient des projets et qui s'étaient promis de belles choses», raconte Olivier Dion. Le chanteur a été beaucoup plus inspiré sur Trop tard, qu'il a entièrement écrite en s'inspirant de sa propre expérience.

«Ça parle d'une histoire d'amour dans laquelle j'ai un peu négligé ma relation. Je me suis retrouvé à la perdre. J'étais très anxieux; je me demandais si mon texte allait être à la hauteur des autres chansons de l'album. La première personne à qui je l'ai envoyé, c'est Andréanne A. Mallette, mon ancienne copine avec qui j'ai une belle relation. Je voulais son avis; elle a mis quelques notes et j'ai compris que ça fonctionnait, alors je l'ai présentée à Marc», dit-il.

Dès qu'il a entendu les premières notes de Seul ensemble, Olivier Dion a su qu'il voulait l'interpréter en duo avec son amie Brigitte Boisjoli.

«Cette chanson me faisait penser à des tounes comme Give Me a Reason de P!nk et Brigitte était la bonne personne», souligne le chanteur.

Q/R

Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire ce métier?

Mon père chantait plus jeune et faisait des spectacles. Il m'a donné la piqûre en me faisant chanter dans son auto. Il me faisait monter sur scène pour danser à 7 ou 8 ans.

Ta première scène en tant que chanteur?

J'avais 10 ou 11 ans. J'ai chanté Tu m'aimes-tu de Richard Desjardins parce que Marc-André Fortin l'avait chantée à Star Académie. C'était ma chanson fétiche avec Le clown de Bruno Pelletier.

Une chanson que tu aurais aimé écrire?

Your Body Is a Wonderland de John Mayer. C'est une magnifique chanson que je me suis toujours imaginé chanter à ma copine à la guitare. Encore faut-il que j'apprenne la guitare et que je me fasse une copine!

Une série qui t'allume en ce moment?

Récemment, Les beaux malaises à TVA m'a fait beaucoup rire. Mais je suis aussi beaucoup Unité 9.

Un film qui t'a marqué?

Intouchables, film français avec Omar Sy et François Cluzet, que j'ai regardé récemment. On y suit un homme qui doit s'occuper d'un paraplégique. Il y a une belle leçon de vie dans ce film-là, avec beaucoup d'humour.

Le film musical que tu aimes le plus?

Moulin rouge m'a marqué. Je l'ai regardé au secondaire. J'ai vécu ma première peine d'amour sur ce film-là.

La plus grande rumeur qui a circulé à ton sujet?

Il y a une rumeur qui dit que, pendant l'émission Le choc des générations, il se serait passé quelque chose entre Sophie Prégent et moi. Ça m'a fait beaucoup rire! Il y a deux ans, j'étais un inconnu et me rendre compte qu'aujourd'hui, je fais partie de ces rumeurs-là... J'en entends encore parler aujourd'hui, mais c'est bel et bien une rumeur!

La chanson qui te rappelle le plus ton enfance?

Mon père me faisait chanter Desert Rose de Sting dans l'auto. Quand on allait chercher un de ses amis, il me demandait de la lui interpréter.

La chanson qui te rappelle ton premier amour?

Je pense que c'était Belief de Gavin DeGraw. J'essayais d'y croire, mais ça n'a jamais abouti!

Qu'est-ce que tu écoutes pour relaxer?

Ces temps-ci, du Ed Sheeran. Il a une voix super douce, de belles mélodies. Des fois, j'écoute ça en auto et je suis bien; il me fait décrocher.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Olivier Dion devant un millier de spectateurs

    Arts

    Olivier Dion devant un millier de spectateurs

    Pendant qu'à l'étranger, au Sud, le Canadien donnait ses premiers coups de patin dans les séries, Olivier Dion gagnait la coupe à domicile, au... »

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer