Source ID:364311; App Source:cedromItem

Coeur de pirate : renouer avec la scène

Coeur de pirate envisage sa tournée solo comme... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Coeur de pirate envisage sa tournée solo comme un retour aux sources.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Star en France et curiosité indie aux États-Unis, Coeur de pirate est aussi une jeune maman occupée: son agenda des prochains mois compte près de 30 concerts, de Sorel à San Diego. Rentrée à Montréal depuis peu, la chanteuse tatouée se produira en solo aux FrancoFolies et en formule groupe dans quelques festivals présentés ici et là en province.

Béatrice Martin, qui a donné naissance à une fille en septembre dernier, a renoué avec la scène avec des concerts solos. Un retour moins mollo qu'il n'y paraît. «C'est assez essoufflant, confie la jeune chanteuse. Il faut que ça tienne la route, que tes interventions gardent le public accroché. Je ne sais pas comment les humoristes font!»

Sa tournée solo, Coeur de pirate l'envisageait comme un retour aux sources. Ses chansons, elle les a d'abord défendues seule au piano. «Je n'avais pas d'argent pour payer des musiciens, se rappelle-t-elle. J'avais envie de me redonner ce défi-là, de voir comment j'allais me défendre.»

Les échos venus de France, où ses spectacles présentés le mois dernier ont affiché complet, étaient positifs. Son air rayonnant donne à penser qu'elle est ravie de l'expérience. Mais elle ne va pas étirer le plaisir: elle conclura sa tournée Blonde en groupe et écrira de nouveau avant de songer à replonger dans une telle aventure.

«Je recommencerais, mais il me faut plus de chansons, dit la chanteuse, qui croit que seuls les artistes qui possèdent un répertoire plus imposant que le sien peuvent se permettre de miser à long terme sur le solo. Mais c'est sûr que j'aime vraiment ça.»

En plus de renouer avec le public québécois, Coeur de pirate ira de nouveau chanter aux États-Unis, en juin et en septembre. New York, Boston, San Diego et Los Angeles figurent à son itinéraire pour le moment. «C'est pour le fun», assure la chanteuse, qui n'a pas la prétention de se bâtir une carrière au sud de la frontière, même si ses incursions dans ce territoire ne se font pas à perte.

Duo, sac et bijoux

Si Coeur de pirate n'a pas de nouveau morceau à offrir, on peut cependant entendre sa voix, en français, sur Peace Sign, chanson pop de la chanteuse canadienne Lights. Elle a plusieurs projets en route, dont un de musique instrumentale, mais on risque davantage de voir des créations qu'elle a dessinées plutôt que composées au cours des prochains mois.

L'artiste renoue avec Uranium, bannière pour laquelle elle avait dessiné un médaillon et un t-shirt, il y a quelque temps. «Je vais collaborer de nouveau avec eux», dit-elle, sans vouloir donner plus de détails. Elle confirme par ailleurs qu'elle sera la prochaine égérie du catalogue 3 Suisses.

«J'ai dessiné deux robes, un sac, un coussin... Ça va sortir à l'hiver, raconte la chanteuse, qui se réjouit de ce genre de collaboration, qui lui permet d'exploiter sa créativité différemment. Les illustrations sur les choses, c'est aussi moi qui les ai faites.»

Coeur de pirate n'envisage pourtant pas de suivre les pas de Véronique Cloutier ou de Céline Dion. «Je vais m'associer avec des gens quand ça fait du sens, tranche-t-elle. Je ne me verrais pas sortir mon propre parfum ou une ligne de bijoux en tant que femme d'affaires. Pour moi, ça n'a aucun sens.»




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer