Source ID:380328; App Source:cedromItem

Sorties de disques de la semaine

Des sorties de disques hétéroclites cette semaine, du crooner Harry Connick Jr au groupe métal Children of Bodom. D'Europe, on attend les nouveautés du jeune chanteur français Vadel, du duo écossais électronique Boards of Canada, du groupe Beady Eye, et même des revenants hard-rock de Black Sabbath. Des États-Unis, les sorties du jour sont une gracieuseté des Goo Goo Dolls, de Joseph Arthur, de The Lonely Island et de Jimmy Eat World.

Vadel, Vadel

Adam Vadel n'a pas encore 20 ans. Le jeune auteur-compositeur français a étudié au Conservatoire pour tomber dans le rock à 10 ans et sortir son premier album à 13 ans.

Son look néo-hippie bum est quelque peu trompeur. Si Vadel cite en référence Led Zeppelin et dit donner dans le rock et le funk, il signe des musiques résolument pop avec des textes générationnels.

Réalisé par Laurent Guéneau (Zazie, Riké), son deuxième album plaît déjà aux radios commerciales. L'extrait Drama Queen est par ailleurs dans le top franco de CKOI.

Tomorrow's Harvest, Boards of Canada

Le duo écossais Boards of Canada est de retour après huit ans d'absence avec sa musique électronique instrumentale destinée à des oreilles averties.

Les critiques sont déjà dithyrambiques pour Tomorrow's Harvest. Dans des conditions d'écoute optimales, les pièces ont un puissant pouvoir d'évasion avec des rythmes et des structures mélodiques qui gagnent en intensité et en complexité.

L'auditeur est invité à lâcher prise et à laisser libre cours à son imagination.

Be, Beady Eye

Beady Eye est la formation que Liam Gallagher (le petit frère d'Oasis) a formée avec Gen Archer et Andy Bell.

Réalisé par David Sitek (membre de TV On The Radio), le deuxième album du groupe britannique est à l'image de son extrait Flick of the Finger: décevant et sans saveur.

Les arrangements créatifs (funk, big band) sont gâchés par des pièces «trois accords» qui manquent de mordant et d'appâts pop.

La pochette de Be, à l'inverse, ne manque pas d'audace. Elle sera même censurée dans certains marchés. «Couvrez ce sein que je ne saurais voir!»

Magnetic, Goo Goo Dolls

Maîtres des ballades power-rock, les Goo Goo Dolls lancent leur 10e album. Le premier extrait, Black Rebel, surprend par un refrain pop de boys band et une musique se voulant réconfortante et rassembleuse.

Sur les ballades Bulletproof Angel et Cry For Me (d'inspiration à la The Lumineers), le ton et l'émotion sont sirupeux à souhait.

Goo Goo Dolls a produit un album destiné aux bandes originales de films et séries télé. Sympathique, sensible, mais terriblement formaté.

Comme dit l'adage: trop vouloir, c'est comme pas assez. Pareil pour le look des membres du trio.

The Ballad of Boogie Christ, Joseph Arthur

Après 9 albums et 11 EPs, Joseph Arthur change de cap avec un nouvel album ambitieux. Celui qui s'est fait connaître grâce à la technique de l'oversampling s'offre de grands moyens de production (instruments à vent, cuivres, choristes soul, airs gospel et jazz).

The Ballad of Boogie Christ est habité d'une âme psychédélique, dit-il, et d'une trame narrative racontant la rédemption d'un homme.

Arthur a notamment invité en studio Ben Harper, le légendaire claviériste Garth Hudson (The Band) et la bassiste Catherine Popper (Ryan Adams, Jack White). Joseph Arthur, qui entretient une grande complicité avec le Québec, nous visitera sous peu.

AUTRES SORTIES

> 13, Black Sabbath

> Halo Of Blood, Children of Bodom

> Planta, CSS

> Every Man Should Know, Harry Connick Jr

> Damage, Jimmy Eat World

> The Wack Album, The Lonely Island

> Pythons, Surfer Blood

> Remix Deluxe, Bet.e & Stef

> Impressions, André Gagnon




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer