Des centaines d'admirateurs de Marie-Chantal Toupin s'étaient donné rendez-vous au Metropolis, à Montréal, lundi soir, pour assister au lancement de l'album À distance de la chanteuse québécoise.

LA PRESSE CANADIENNE

Il s'agit du cinquième album en dix ans de la chanteuse âgée de 37 ans et de son premier après le célèbre Non négociable produit il y a trois ans, ce qui a permis, dit-elle, «de garder le rythme».Marie-Chantal Toupin, qui dit avoir pris tout le temps nécessaire pour pondre ce nouvel album, offre du nouveau matériel faisant place autant au rock appuyé des guitares électriques qu'aux ballades intenses.

L'interprète a bénéficié de la collaboration habituelle de l'auteur et compositeur Claude Senécal. Marjo, qui est venue l'encourager au lancement de Montréal, a signé la pièce Pas facile, alors que Paul Daraîche est à l'origine du titre Si je pouvais.

La chanteuse a collaboré à l'écriture d'une des nouvelles chansons, Comme un homme. Elle a mentionné s'être beaucoup amusée avec cette chanson. «Je me suis alors trouvée dans ma bulle, en tant qu'homme», a-t-elle lancé.

Outre l'exploration de chansons liées au thème de l'amour, Marie-Chantal Toupin apprécie «les prises de conscience et thèmes de société qui se retrouvent dans des chansons engagées», selon elle.

L'interprète québécoise va arpenter le Québec pour donner une série de spectacles. Elle devrait donner des prestations jusqu'en 2011, ce qui fait que la France ne sera pas une priorité pour les prochaines années, à moins qu'un Johnny Halliday lui fasse signe pour chanter sur scène...