Source ID:; App Source:

Hommage à Jean-Pierre Ferland

Jean-Pierre Ferland en compagnie de Natasha St-Pier (à... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Jean-Pierre Ferland en compagnie de Natasha St-Pier (à gauche) et Marie-Hélène Thibert.

Photo: Robert Skinner, La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

En sortant de sa retraite de la scène pour une soirée au cours de laquelle on lui rendait hommage, tout en soulignant  les dix ans du réseau radiophonique Rythme FM, Jean-Pierre Ferland avait plusieurs surprises pour son public, samedi soir, dont la présentation de deux nouvelles chansons et l'interprétation de deux titres d'autres compositeurs, un fait assez rare au cours de sa longue carrière.

Dans un Théâtre Saint-Denis rempli, les Ginette Reno, Eric Lapointe, Garou, Bruno Pelletier, Marie-Elaine Thibert et Natascha St-Pier ont interprété pendant 75 minutes des chansons du grand Ferland qui avait pris sa retraite de la scène il y a un peu plus de deux ans. Et Ferland devait faire le maître de cérémonie pour ce spécial, une tâche dont s'est bien acquitté celui qui sait parler aux femmes, et qui l'a encore fait de belle façon lors de cette soirée spéciale, diffusée sur le réseau Rythme FM et à la télé payante via le canal Indigo. Dans le spectacle «Une Chance qu'on s'a, hommage à Jean-Pierre Ferland», le célèbre auteur-compositeur et interprète a débuté justement avec cette chanson-titre de la soirée avant de présenter Bruno Pelletier qui, après avoir revisité un succès de Ferland, a livré »L'abdication», une chanson qui se trouvera dans le spectacle musical sur lequel Ferland travaille et qu'il présentera bientôt.

Les gens ont eu aussi doit à »Le chanteur menteur», interprétée par Ferland avec deux autres invités, Eric Lapointe et Kevin Parent, une chanson aux rythmes variés qui pourrait connaître un gros succès.

Au cours du spectacle mis en scène par Denis Bouchard, Ferland a interprété quelques succès, a laissé chanter ses invités et a participé à des duos ou des chansons à trois. Une quinzaine de titres parmi ses classiques ont été interprétés.

Les moments forts du spectacle sont survenus quand Ferland a chanté «T'es Mon Amour, t'es ma maîtresse» avec Ginette Reno, et quand Eric Lapointe y allé d'un «Qu'est-ce que ça peut bien faire? » bien senti. Dans les deux cas, la foule s'est levée pour une belle ovation.

D'autres surprises. Ferland a interprété deux chansons des autres, des chansons qu'il aurait aimé composer, soit «Les vieux amants» de Jacques Brel et »Il suffirait de presque rien» de Serge Reggiani.

Par ailleurs, Ferland a présenté une jeune chanteuse de 14 ans à l'auditoire, Miosa, qui a livré une chanson de Céline Dion. Une soirée bien réussie, trop courte, mais qui a permis de revoir un Ferland heureux d'effectuer un bref retour sur scène, lui qui, à près de 75 ans, a plusieurs projets en marche.

Après l'intermission, des chanteurs sont revenus interpréter leurs succès dont Lapointe, St-Pier et  Thibert. Par ailleurs,  Florence K, «Boom» Desjardins et Marie-Chantal Toupin se sont ajoutés au spectacle.

Le réseau radiophonique Rythme FM, qui appartient au groupe Cogeco, possède des stations à Laval, Québec, Trois-Rivières et Sherbrooke.

La soirée hommage, filmée, sera présentée à TVA l'automne prochain.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer