L'un des deux survivants du légendaire groupe des Beatles, Paul McCartney, est arrivé en Israël dans la nuit de mardi à mercredi pour un concert exceptionnel et sans précédent dans le pays.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Arrivé à bord de son avion privé avec une trentaine de musiciens, McCartney doit se produire jeudi soir au Parc Hayarkon de Tel-Aviv.

Aux journalistes et fans venus l'accueillir, il a affirmé vouloir apporter «un message de paix et d'amour», selon ses propos retransmis par la radio publique israélienne.

Depuis mardi, plus de 40 000 billets ont été vendus pour ce concert baptisé «l'Amitié d'abord», le prix des places variant de 150 à 450 dollars, selon les billetteries.

Sir Paul et son entourage occupent 21 suites dans un grand hôtel du littoral méditerranéen, et la facture de leur séjour devrait dépasser 100 000 dollars, a indiqué le quotidien Haaretz.

McCartney, 66 ans, s'est produit à plusieurs reprises cette année, notamment en juin dans un «Concert de l'Indépendance» en Ukraine, et en juillet à Québec, pour le 400e anniversaire de la fondation de la ville.

Fin janvier, les autorités israéliennes ont formellement invité McCartney et Ringo Starr à se produire en Israël et présenté leurs excuses pour avoir claqué la porte il y a plus de quarante ans au groupe britannique.

À l'époque, le concert avait été annulé faute de subvention publique, alors que des députés avaient exprimé la crainte qu'un tel événement ne pervertisse la jeunesse.

Les deux autres membres du Fab Four ont disparu: John Lennon a été assassiné en 1980, tandis que George Harrison est mort d'un cancer en 2001.