Dédiée à sa mère Lorna, morte d'alzheimer, la messe polychorale qu'a composée Karen Young est chantée a cappella en latin. Missa Campanula est à la fois un hommage à la disparue et une catharsis afin de traverser cette épreuve.

Publié le 10 nov. 2015
Alain Brunet LA PRESSE

L'oeuvre se veut une synthèse d'intenses recherches sur le chant choral que mène Karen Young depuis plusieurs années. Elle y explore différentes périodes de l'histoire de la musique (sacrée ou profane) et cisèle un joyau de polyphonie vocale qu'interprète l'ensemble Voces Boreales.

Relevé à souhait, le quintette de solistes est formé des sopranos Suzie LeBlanc et Coral Egan, de l'alto Josée Lalonde, du ténor Marcel de Hêtre et du baryton-basse Normand Richard.

Cet amalgame d'époques tient la route, aucune faute de goût au programme. Très inspirée, Karen Young a pavé un authentique chemin vers la lumière.

* * * *

CHANT CHORAL. Missa Campanula. Karen Young et le choeur Voces Boreales. Ursh.