Sorti le 4 juillet, l'album Free Weezy ne pourrait mettre de l'avant plus clairement la thématique de l'indépendance. Alors que le rappeur est en pleine bataille contre Cash Money Records, qu'il accuse de tarder à sortir son opus Carter V, le rappeur a pris les devants avec Free Weezy, offert uniquement sur Tidal.

Mis à jour le 14 juill. 2015
Erika Peter LA PRESSE

D'ailleurs, certains morceaux comme He's Dead abordent sans détour le problème du rappeur: «Rest in peace to the Cash Money, Weezy gone but not forgotten

De manière générale, l'album est conforme à nos attentes, pour le meilleur et pour le pire... Le rappeur, connu pour ses paroles immatures, mais divertissantes, reste fidèle à son style.

La production est prévisible - avec un usage accru du synthé -, mais très bonne. Il s'agit incontestablement d'un album de qualité qui plaira aux fans invétérés de la vedette du hip-hop.

À écouter: Glory

* * * 1/2

HIP-HOP. Lil Wayne. Free Weezy. Young Money.