Le tandem amoureux et professionnel formé par David Bussières et Justine Laberge a connu une petite accalmie avec Chasser le malheur, qui, outre Météore, s'est fait fade à l'oreille.

Charles-Éric Blais-Poulin LA PRESSE

La pépite électro-pop Nos coeurs ensemble séduit davantage, proposant un saut dans les années 80, tempéré par le harnais de la modernité.

De l'introduction Lumière à la concluante Nous, des claviers vintage font le pont entre les pièces, qui clignent de l'oeil en direction de Blondie ou de Depeche Mode.

Si les arrangements se font trop léchés par moments, ils passeront comme une lettre à la poste sur la bande FM.

Les textes gagneraient à s'affranchir de quelques clichés, mais ils restent supérieurs à la moyenne du genre. La facture et les thèmes proprets se font vite oublier grâce à la force dansante et rythmique de l'opus.

De la pop consensuelle? Oui. Insipide? Non.

À écouter: Pipeline

* * * 1/2

POP. Alfa Rococo. Nos coeurs ensemble. Coyote Records.