Source ID:519151; App Source:cedromItem

Rachel Barton Pine: pour Schumann surtout ****

Claude Gingras
La Presse

Rachel Barton Pine nous revenait cette semaine, précédée de son dernier disque: un programme allemand enregistré sur place avec le Göttinger Symphonie Orchester dirigé par Christoph-Mathias Mueller.

La violoniste américaine attaque le célébrissime Concerto op. 64 de Mendelssohn sans le «molto appassionato» attendu (et indiqué).

Dans certains passages, le son devient parfois un rien anémique. Pourtant, l'articulation reste partout très nette et la joie de vivre qui termine l'op. 64 est intacte.

Peu importe, à vrai dire: l'intérêt ici, c'est, en total contraste, le rare et unique Concerto de Schumann.

Sombre écho des ultimes années de démence du compositeur, ce mal-aimé des concertos pour violon, d'abord rejeté puis remanié par diverses mains, fait reculer bien des solistes.

Ayant elle-même traversé une épreuve aussi horrible, bien que différente, la jeune femme laisse son archet errer dans les méandres de l'orchestre, comme s'identifiant au destin tragique du pauvre musicien.

À écouter: 1er mouvement du Concerto de Schumann

* * * *

CLASSIQUE. Rachel Barton Pine, Mendelssohn & Schumann Violin Concertos, Cedille.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer