Pour fêter 20 ans de conciliation musique-famille, les quatre frères et soeurs des Ogres de Barback ont préféré la synthèse à la compilation.

Publié le 30 mars 2014
CHARLES-ÉRIC BLAIS-POULIN LA PRESSE

À l'image d'une carrière faste, des histoires d'amitié, de voyage et d'engagement convergent sur Vous m'emmerdez! Les compatriotes Têtes raides, le chanteur rom Gavrish Borki ou encore les Béninois de la Fanfare Eyo N'lé viennent tour à tour fourbir leurs instruments pour défendre le militantisme et le métissage.

Les Ogres distribuent par ailleurs quelques clins d'oeil aux grandes plumes qui ont façonné la leur. Ainsi, ils contredisent Ferré («Avec le temps reste, tout reste»), pastichent Renaud (Ma guinguette préférée) et convient la voix du prodige suicidé Allain Leprest (Les pages de ma vie). Le quatuor condense donc sa démarche dans ce vibrant manifeste pour l'abolition des frontières - musicales, mentales comme matérielles.

À écouter: Vous m'emmerdez!

CHANSON FRANÇAISE

Les Ogres de Barback

Vous m'emmerdez!

IRFAN

***1/2