Elbow annonce ses couleurs dès l'ouverture de This Blue World, première pièce de son sixième disque: doux clavier, guitare en ambiance, tout comme la basse, quelques percussions sommaires, et, à l'avant-scène, la voix de Guy Garvey.

Publié le 16 mars 2014
PHILIPPE BEAUCHEMIN LA PRESSE

C'est cette vocalise sobre et puissante qui berce les oreilles de l'auditeur tout au long des 10 compositions de ce nouveau disque. Des chansons qui, contrairement à celles des premiers opus de la formation anglaise, ne nous balancent pas de riffs fracassants, mais déploient plutôt une ambiance vaporeuse, bienfaisante.

Nouveauté entendue dans le décor elbowien: des éléments électros viennent s'incruster dans les couches sonores. Ajout heureux sur Real Life (Angel) - beau complément aux violons - mais irritant sur Honey Sun - la batterie numérique dénature le travail des habiles musiciens. The Take Off... se veut un album de continuité pour Elbow

À écouter: Charge

SOFT ROCK

Elbow

The Take Off And Landing Of Everything

Polidor

***1/2