Le Quatuor Tokyo, qui met fin à ses activités cet été, propose, parmi quelques ultimes enregistrements, un programme Brahms groupant les deux grands Quintettes : l'op. 34, avec le pianiste Jon Nakamatsu, et l'op. 115, avec le clarinettiste Jon Manasse.

Publié le 23 juin 2013
CLAUDE GINGRAS LA PRESSE

En 44 ans d'existence et cinq changements dans les effectifs, le Tokyo a connu des périodes creuses qu'illustre trop bien le présent disque. Le discours collectif est carrément celui de musiciens fatigués de jouer ensemble.

Le son du premier-violon est, au mieux, susurré. Seul le son du violoncelliste a quelque caractère. Le clarinettiste réussit même à faire de l'op. 115 une oeuvre ennuyeuse. Le pianiste est solide, mais il n'inspire à ses coéquipiers rien d'autre qu'une lecture de routine.

À écouter : 1er mouvement du Quintette op. 115

CLASSIQUE

TOKYO STRING QUARTET

BRAHMS QUINTETS

**