Ce dixième album des trippeux écossais de Primal Scream commence avec les neuf puissantes minutes de 2013, et nous voilà replongés dans le son psyché-rave-rock classique de Screamadelica (1991) et Give Out But Don' t Give Up (1994).

Publié le 23 juin 2013
PHILIPPE RENAUD, COLLABORATION SPÉCIALE LA PRESSE

Les textes de Bobby Gillespie sont toujours aussi sombres, mais la musique - ces colorés arrangements aux tons funk-jazz-gospel et exotica ! - jette tout le groove et l'optimisme nécessaire pour extraire le groupe du rock rageur des derniers albums.

Sous la houlette du réalisateur David Holmes, Primal Scream réserve ses compositions les plus ambitieuses, vaguement rétro-kitsch, étonnamment modernes, dans ce retour aux sources. Le groupe arrive encore à nous surprendre avec l'un de ses meilleurs albums en carrière.

À écouter : It's Alright, It's OK

ROCK

PRIMAL SCREAM

More Light

****

Ignition Records