Source ID:; App Source:

À connaître: Stenhammar ****

Claude Gingras
La Presse

Pourquoi Stenhammar? Pourquoi pas! Ce disque s'adresse, comme on dit, à celui qui a tout. Rien qu'en piano, il existe énormément de musique qu'on ne joue jamais et qui mérite d'être connue.

Ainsi, celle de Wilhelm Stenhammar (1871-1927). Ce compositeur et chef d'orchestre suédois, qui fut aussi pianiste, a écrit pour son instrument de fort belles choses, à la manière lyrico-dramatique de Schumann et de Brahms, qu'il dote toujours d'une touche personnelle.

Cassandra Wyss, 20 ans et déjà solide pianiste, a groupé ici trois titres de ce compositeur dont elle se fait l'interprète convaincue et convaincante: les trois Fantaisies op. 11, les cinq pièces op. 33 et la substantielle Sonate op. 12, qui fait 26 minutes. (Une petite erreur dans la liste des pièces: «con intimissimo», cela ne veut rien dire. Il faut lire: «con intimissimo sentimento».)

À écouter: Premier mouvement de la Sonate op. 12

* * * *

CLASSIQUE. Wilhelm Stenhammar, Piano Pieces, Capriccio




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer