Ceux qui ne voyaient dans les Trois Accords qu'une bonne blague qui s'userait avec le temps avaient tout faux.

Alain de Repentigny LA PRESSE

Les quatre gars de Drummond sont toujours capables de chansons absurdes (Son visage était parfait) sinon débiles (Exercice), mais s'ils en sont à leur quatrième album c'est parce que leur musique est convaincante et qu'ils peuvent encore pondre des lignes mémorables.

J'aime ta grand-mère est d'un romantisme un peu décalé certes, mais touchant par moments comme dans Sur le bord du lac, un duo avec Renée Martel qui capte la simplicité et la naïveté, romantique justement, du country. Les Trois Accords chantent l'amour et la folie sur des musiques souvent accrocheuses, dont quelques-unes à saveur rétro. Qui d'autre pourrait faire d'une chanson comme Retour à l'institut une marche triomphale dont on chantonne le refrain dès la première écoute?

À télécharger: Retour à l'institut

POP-ROCK

LES TROIS ACCORDS

J'AIME TA GRAND-MÈRE

***1/2

LA TRIBU/DEP