Récemment, sur Twitter, nous avons écrit avoir apprécié le nouvel album de The Tallest Man On Earth. Un groupe de Montréal nous a alors suggéré d'écouter son nouveau disque à lui, qui donne dans les mêmes cordes folk-rock.

Émilie Côté LA PRESSE

Bien voilà, ce groupe s'appelle Will Driving West et il a eu le courage de lancer son deuxième disque, intitulé Castles, en plein pendant les FrancoFolies. Ce serait trop dommage que le public passe à côté. Si vous aimez les univers introspectifs d'Elliott Smith, Bight Eyes ou de Beck à la sauce Sea Change, vous vous laisserez bercer par la musique prenante, cinématographique et mélancolique de Will Driving West.

Certains passages sonores ou progressions rythmiques évoquent trop fortement des références à d'autres artistes, l'émotion des mélodies est parfois trop poussée, mais dans l'ensemble, c'est réussi. La voix du chanteur est aussi très agréable, tout comme celle de la chanteuse. Elle, c'est Andréa Bélanger. Lui, c'est David Ratté, un fort talentueux auteur-compositeur et multi-instrumentiste de la Gaspésie. Si, comme nous, le premier album de son projet Will Driving West vous avait passé sous le nez, prêtez une oreille attentive à Castles.

À télécharger : Better Lands

FOLK-ROCK

Will Driving West

Castles

***

Indépendant