On le sait, le folk-rock a connu son âge d'or durant la période 1965-1975. Voix harmonisées, chanteurs habités (et un peu givrés!), électrification partielle du mouvement folk américain des années 50, cette touche hippie, cet arôme de psychédélisme.

Publié le 5 mai 2012
Alain Brunet LA PRESSE

Trois décennies plus tard, il se trouve des cohortes de kids encore scotchés à cet âge d'or. Everything Changes, annonce le titre de l'album de ces puristes fervents et habités. Enfin... les choses changent tout de même un peu car on y perçoit une certaine actualité dans les arrangements de cordes et de vents, respectivement créés par Marc Papillon-Ferland et Jérôme Dupuis-Cloutier.

Autrefois nommé Jake and the Leprechauns et rebaptisé Harvest Breed (ce qui n'est pas sans lien avec Harvest, classique de Neil Young), ce groupe sherbrookois ne réinvente pas la roue, mais il s'avère fervent et incarné, comme en témoignent ce son et ce mix de qualité. Les harmonisations vocales y sont fort belles (menées par Charles-Antoine Gosselin), les guitares (acoustiques et électriques) et autres cordes (banjo, basse) sont pincées et grattées comme il se doit, le piano et l'orgue joués comme il se doit. Everything Changes vibre bellement comme dans le bon vieux temps... et un tantinet comme aujourd'hui.

À télécharger: Haiku

FOLK-ROCK INDIE

Harvest Breed

Everything Changes

***

Landlocked