Source ID:; App Source:

Amylie: se perdre dans le plaisir ***

Avec sa voix puissante, Amylie s'est fait connaître par son premier tube radio Mes oreilles. Trois ans plus tard, elle est de retour avec son deuxième album, Le royaume.

La pochette du disque à la végétation luxuriante évoque le printemps et un univers coloré. C'est à l'image de sa musique, fort rythmée et hop la vie, avec une instrumentation et des arrangements des plus foisonnants. L'ambiance est très cabaret et cinématographique, particulièrement sur une pièce comme La fête. Éclectique est certainement un autre mot qui décrit Le royaume, réalisé et arrangé par Antoine Gratton.

D'une chanson à l'autre, on change de décor et de style: sonorités électro, groove rock, cuivres rétro, percussions festives, harmonies doo-wop, orchestrations «walt-disneyéennes», etc. Résultat: c'est créatif à souhait, mais ça manque de repères pop. Pour réutiliser notre métaphore de végétation luxuriante, disons qu'on se perd un peu dans la forêt (surtout sur une pièce comme La bête), mais que l'exploration n'est pas déplaisante pour autant. Notre question: à part les titres plus rock, pop et mélodiques (La fête, Les filles, On se trouve), dans la recherche de quel état d'esprit désire-t-on réécouter Le royaume? C'est ici que nous n'avons pas encore trouvé de réponse.

À télécharger: Les Filles

POP

Amylie

Le Royaume

***

Audiogram




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer