Lui, c'est le titre du 16e album de Johanne Blouin. Et c'est aussi parce que la chanteuse reprend ici des chansons écrites par des hommes, rien que des hommes, que ce soit Ferland (Lui), Venne (Il était une fois des gens heureux), Corcoran (J'ai besoin d'air), Éric Lapointe (Mon ange), Raymond Lévesque (D'ailleurs et d'ici), voire de Félix Leclerc (Notre sentier) et Pierre Flynn (nouvelle version de Dors Caroline).

Publié le 13 févr. 2010
Jean-Christophe Laurence LA PRESSE

Et alors? Soyons honnêtes, on n'avait pas de grandes attentes pour cet album aux indiscutables couleurs nananes (voir la pochette). Même si la voix est toujours là, il y a longtemps que Mme Blouin n'est plus dans le carré d'as des chanteuses vitales du Québec. Ses albums de Noël (il y en a au moins quatre) et son trip ultra-romantique (elle est porte-parole pour un producteur de roses de Drummondville!) nous laissent franchement plutôt froid, pour être polis. Mais bon, ce Lui n'est finalement pas si mal, grand merci au guitariste Jeff Smallwood, qui a tissé des arrangements acoustiques de bonne facture.

Et puis le choix de chansons se défend : quoiqu'on en pense, on ne pourra pas accuser Johanne d'avoir sélectionné n'importe quoi. Le résultat reste un peu linéaire malgré tout. À moins d'aimer vraiment le rose pâle, ou d'être un (e) grand (e) fan de Mme Blouin, l'intérêt finit un peu par se faner...

Extrait : Lui

CHANSON

Johanne Blouin

Lui

**1/2

Musicor/Select