Rouyn-Noranda est actuellement sous les projecteurs avec tout ce qui entoure la Fonderie Horne, mais sur une note plus positive, le Festival de musique émergente y célébrera ses 20 ans du 1er au 4 septembre.

Publié le 7 juillet
Émilie Côté
Émilie Côté La Presse

Parmi les têtes d’affiche, on trouve CRi, qui a fait un malheur mercredi soir sur la place des Festivals dans le cadre du Festival de jazz.

On trouve aussi le groupe américain Animal Collective, Loud, le seul et unique Hubert Lenoir, ainsi que la reine du disco Lisa LeBlanc, les Hay Babies, Lou-Adriane Cassidy, sans compter les rappeuses Sarahmée et Naya Ali.

La particularité du FME est d’investir des lieux un peu partout dans Rouyn-Noranda. On attend Chad VanGaalen, Les Louanges et Lydia Képinski au Petit Théâtre du Vieux Noranda, alors que Gros Mené devrait faire trembler le légendaire Cabaret de la Dernière Chance. Des spectacles sont aussi prévus au Paramount (Virginie B), au Club de Curling (Kee Avil), ainsi qu’au Garage Rheault (AfrotroniX, Le Couleur).

PHOTO CHRISTIAN LEDUC, FOURNIE PAR LE FME

Sur la scène de la Guinguette chez Edmund — celle de la Fonderie Horne — se produiront Connaisseur Ticaso, les Hôtesses d’Hilaire, Choses sauvages, Sheenah Ko et le groupe parisien Brama.

Soulignons qu’on attend, pour deux prestations dans le bar du Diable Rond, le chanteur country et cinéaste Johnny Pilgrim, à qui l’on doit des clips de grands groupes rock, dont Metallica, Kiss et Guns N’Roses.

On peut parcourir l’ensemble de la programmation et connaître les noms des 90 artistes à l’affiche sur le site web du FME.

Consultez le site du Festival de musique émergente