(Toronto) Le rockeur canadien Jacob Hoggard témoigne mardi à son procès pour l’agression sexuelle de deux femmes, dont une mineure.

Publié le 24 mai
La Presse Canadienne

Dans une déclaration liminaire aux jurés, mardi matin, l’avocate de la défense Megan Savard a indiqué que M. Hoggard témoignera qu’il a eu des relations sexuelles consensuelles avec les deux plaignantes.

Hoggard, chanteur du groupe Hedley, a plaidé non coupable de deux chefs d’accusation d’agression sexuelle causant des lésions corporelles et d’un de contacts sexuels, une accusation liée à des attouchements sexuels d’« une partie du corps d’un enfant âgé de moins de 16 ans ».

Les parties dans ce dossier conviennent que le chanteur s’est arrangé pour que chacune des plaignantes — dont l’une avait 16 ans à l’époque — le rencontre à l’hôtel dans la région de Toronto, à deux reprises à l’automne 2016.

La poursuite allègue qu’une fois à l’hôtel, Hoggard a violemment agressé sexuellement, et à plusieurs reprises, les plaignantes, qui saignaient et présentaient des contusions après les faits allégués.

La Couronne a fini de présenter sa preuve au début de la semaine dernière. La défense a indiqué qu’elle prévoyait aussi d’appeler à la barre un chauffeur de limousine qui avait conduit l’une des plaignantes pour sa rencontre avec le chanteur.

Les deux plaignantes ne peuvent être identifiées, en vertu d’une ordonnance de non-publication, tout comme d’ailleurs plusieurs autres témoins dans ce dossier.