L’auteur-compositeur-interprète Daniel Bélanger quitte la maison de disque Audiogram pour se joindre à l'équipe de Secret City Records.

Publié le 2 février
Marissa Groguhé
Marissa Groguhé La Presse

« [L’alliance entre Daniel Bélanger et Secret City] a débuté aux tout premiers jours de la nouvelle année, et se concrétisera pour le public lors de la sortie du prochain album de Daniel Bélanger. Toute l’équipe de Secret City Records est emballée et honorée de cette nouvelle et se réjouit de pouvoir contribuer au prochain succès de l’auteur-compositeur-interprète de renom », annonce la maison de disques par voie de communiqué.

Daniel Bélanger quitte ainsi Audiogram, la maison de disques avec laquelle il a collaboré toute sa carrière, dès son premier album Les insomniaques s’amusent, paru en 1992.

Mentionnons qu’Audiogram a été cofondée en 1984 par le frère du musicien, Michel Bélanger. La boîte est toutefois passée entre les mains du géant Québecor à l’hiver 2021 afin d’assurer la pérennité de sa mission.

« Audiogram est extrêmement fière et reconnaissante du chemin parcouru avec Daniel Bélanger, et nous poursuivons la mise en valeur de son magnifique catalogue », écrit Alixe Hennessy Dubuc, directrice label chez Audiogram, dans un courriel à La Presse. La nouvelle association entre l’auteur-compositeur-interprète et Secret City ne concerne ainsi que les œuvres à venir du musicien.

Secret City Records, de son côté, œuvre depuis une quinzaine d’années dans l’industrie de la musique. La maison de disques fondée en 2006 pour lancer le premier album de Patrick Watson compte désormais dans ses rangs Alexandra Stréliski, Klô Pelgag, Plants and Animals, Chilly Gonzales, The Barr Brothers et des dizaines d’autres.