(Bordeaux) L’ex-Daft Punk Thomas Bangalter fait un retour inattendu sur la scène musicale comme compositeur d’un ballet du chorégraphe Angelin Preljocaj qui sera donné dans un an à l’Opéra national de Bordeaux, a annoncé l’établissement culturel.

Agence France-Presse

Les représentations de cette œuvre intitulée Mythologies auront lieu du 1er au 10 juillet 2022.

Le projet est né « il y a environ un an et demi », bien avant l’autodissolution en février 2021 du célèbre duo électro, a confié à l’AFP Olivier Lombardie, administrateur général de l’ONB.

« Angelin, qui avait déjà travaillé avec Daft Punk sur des musiques électros, a alors proposé à Thomas Bangalter de composer cette fois-ci pour lui une musique de ballet. Celui-ci avait envie de changer de registre, il voulait vraiment essayer de passer à autre chose, de se frotter à l’orchestration symphonique » et c’est ainsi que la collaboration a débuté, relate M. Lombardie.

« Il s’y est mis tout de suite, il a commencé à proposer des compositions, petit à petit ça s’étoffe […] On est ravis, très excités, ça correspond exactement à ce dont on avait envie : casser les frontières, casser les codes, montrer qu’un orchestre symphonique peut jouer une musique actuelle d’un compositeur d’aujourd’hui », s’enthousiasme-t-il espérant faire venir à l’opéra « un nouveau public ».

L’ex-partenaire de Guy-Manuel de Homem-Christo fait régulièrement des allers-retours entre Paris et Bordeaux pour travailler notamment avec le jeune chef d’orchestre assistant Romain Dumas, qui sera à la baguette pour les représentations.

Une vingtaine de danseurs de la compagnie d’Angelin Preljocaj et du ballet de l’Opéra de Bordeaux sont engagés pour cette chorégraphie organisée en « plusieurs pièces sur les grands thèmes de la mythologie grecque et antique ».