Dans la tourmente depuis une semaine alors qu’elle est accusée de racisme, la chanteuse Billie Eilish s’est excusée dans une story Instagram ce mardi.

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

Dans une vidéo que la chanteuse de 19 ans avait faite il y a cinq ans, et qui a été diffusée sur TikTok la semaine dernière, on peut l’entendre prononcer une insulte anti-asiatique, et aussi imiter ce qui semble être l’accent asiatique.

Dans son message, Billie Eilish affirme qu’elle avait entendu le terme dans la chanson Fish de Tyler, The Creator, mais qu’elle n’en connaissait pas la signification à l’époque.

« Je suis embarrassée, consternée, et cela me donne envie de vomir d’avoir prononcé ce mot. Cette chanson est le seul endroit où j’ai entendu ce mot, car il n’a jamais été utilisé autour de moi. »

Mais la chanteuse n’a pas cherché à se défiler. « Malgré mon âge et mon ignorance à cette époque, rien ne peut pardonner le fait que c’est blessant. Et je m’en excuse ».

Elle affirme par contre n’avoir jamais voulu imiter l’accent de qui que ce soit, et que ce qu’on a entendu n’est qu’une sorte de « charabia » qu’elle aimait inventer depuis qu’elle était petite.

« Je fais ça depuis que je suis enfant et je l’ai fait toute ma vie en parlant à mes animaux, mes amis et ma famille. C’est vraiment du charabia, je faisais l’imbécile et ce n’est absolument pas une imitation d’une personne ou d’un langage, d’un accent ou d’une culture. Tous les gens qui me connaissent m’ont vue faire l’imbécile et imiter des voix toute ma vie. »

La jeune chanteuse a ajouté avoir « le cœur brisé » à l’idée que « ces extraits soient interprétés d’une manière qui peut causer de la peine à des personnes ».

« J’ai toujours utilisé ma voix pour défendre l’inclusion, l’égalité, l’équité, la gentillesse et la tolérance », écrit-elle. Billie Eilish, qui lancera à la fin du mois de juillet un très attendu deuxième album, termine son long message en disant que tout le monde doit « continuer d’écouter et d’apprendre ».

« Je vous entends et je vous aime. Merci d’avoir pris le temps de me lire. »