La Longue liste des nominations au Prix de musique Polaris, qui récompense les meilleurs albums canadiens de l’année, a été dévoilée, mardi, par CBC Music et le Conseil des arts du Canada. Une dizaine d’artistes québécois s’y sont faufilés, dont Charlotte Cardin (Phoenix), Klô Pelgag (Notre-Dame-des-Sept-Douleurs) et Dominique Fils-Aimé (Three Little Words).

Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

Sur 204 albums pris en considération, le jury s’est entendu sur 40 albums d’artistes canadiens, parmi lesquels plusieurs Québécois. En plus de Charlotte Cardin, Klô Pelgag et Dominique Fils-Aimée, l’on compte Thierry Larose (Cantalou), The Besnard Lakes (The Besnard Lakes Are The Last of the Great Thunderstorm Warnings), Laura Niquay (Waska Matisiwin), Allison Russell (Outside Child) et TEKE::TEKE (Shirushi) sur la liste des nominations.

« En ces temps difficiles, l’art a plus que jamais un rôle vital à jouer dans notre guérison collective et la reprise de nos activités. Le pouvoir de l’art est immuable ; et la musique, essentielle », a déclaré Carolyn Warren, directrice générale de la Division des programmes de subventions aux arts du Conseil des arts du Canada.

Une courte liste de 10 albums sera révélée en direct le 15 juillet dans le cadre d’une diffusion spéciale durant l’émission Drive sur CBC Music. Finalement, l’album lauréat du Prix de musique Polaris 2021 sera dévoilé à l’automne par le diffuseur public. Celui-ci devra être jugé « uniquement sur la base du mérite artistique, sans tenir compte du genre musical ou de la popularité commerciale ».

Les neuf artistes figurant sur la courte liste recevront 3000 $, tandis que le grand gagnant se verra attribuer une bourse de 50 000 $.

L’an passé, c’est Backxwash, une rappeuse montréalaise, qui avait raflé le Prix Polaris pour son album God Has Nothing to Do With This Leave Him Out of It.