Après plusieurs reports pandémiques, le groupe britannique Judas Priest fêtera finalement son 50e anniversaire — oui, oui un demi-siècle ! — au Québec. Après une escale à Halifax, la bande sera de passage à la Place Bell de Laval le 4 novembre dans le cadre de la tournée 50 Heavy Metal Years, a annoncé evenko.

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

« Il est temps d’enfiler cuir et clous et de déployer la machine Priest pour célébrer 50 ans de heavy metal », s’est réjoui le guitariste Glenn Tipton dans un communiqué.

Avec cette annonce et d’autres confirmations qui concernent notamment le duo français Polo & Pan (11 décembre) et le groupe de gipsy punk new-yorkais Gogol Bordello (15 septembre), le promoteur evenko réitère sa foi en la présence d’artistes internationaux au Québec cet automne.

En ce qui concerne la bande cloutée du chanteur Rob Halford, âgé de 69 ans, elle devrait proposer une collection de grands succès (Breaking the Law, The Sentinel, Victim of Changes, Living After Midnight), de titres du récent Firepower (2018) et de nouveautés. Judas Priest amorcera sa tournée aux États-Unis et la conclura à Hamilton, en Ontario, le 5 novembre.

« Après l’horrible année de restrictions que nous avons tous dû endurer, quel meilleur endroit pour se libérer que le pays de la liberté, les États-Unis ! », a commenté Ian Hill, bassiste et fondateur du groupe formé en 1970 à Birmingham.

Les premières parties ont été confiées au groupe suédois Sabaton.