Peu de temps après avoir mis la touche finale à son album Quand la nuit tombe, sorti il y a un an, Louis-Jean Cormier a perdu son père Marcel sans pouvoir lui faire les adieux qu’il aurait souhaités. Pour encaisser le choc, vivre son deuil et dire à son paternel ce qu’il n’a pas eu la chance de lui dire, Cormier s’est plongé dans ce qu’il fait de mieux : l’écriture de chansons. Certaines compositions avaient été entamées et mises de côté dans la foulée de Quand la nuit tombe, mais il fallait une émotion vive comme celle du deuil pour les terminer.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Cormier le dit lui-même : Le ciel est au plancher s’avère son album à la direction artistique la plus aboutie. La première et l’avant-dernière pistes, instrumentales, ont comme titre les coordonnées géographiques de sa maison familiale de Sept-Îles et de celle où il vit à Montréal. Entre les deux, on fait l’aller-retour entre les deux villes, puis, à la dernière chanson, on regarde vers L’au-delà.

Autant les textes de Louis-Jean Cormier sont hyper personnels, autant on ne peut faire autrement que de s’y retrouver. Que ce soit quand l’auteur-compositeur ressent un vide dans sa chair sur la route 138. Quand il ressort le vinyle de Bowie dans le sous-sol où il a grandi. Quand il est seul devant le large à se promettre qu’il sera meilleur. Quand il erre dans les rues de Sept-Îles. Quand il demande à son père pourquoi il aime « tout croche ». Et quand il lui confie qu’il marche dans ses pas alors qu’il a longtemps tenté de s’en éloigner.

0:00
 
0:00
 

Plusieurs écoutes permettent d’être pleinement séduit et saisi par toutes les instrumentations sans guitares, influencées par l’électro et le jazz. Dans les ballades Tout croche, Marianne et Silence radio, la mélodie est simple, mais elle nous habite longtemps. Dans L’ironie du sort, Bipolaire ou la pièce-titre, un puissant refrain, un chœur ou un bridge nous éblouissent sans qu’on s’y attende.

Le ciel est sans contredit remué par le quatrième album de Louis-Jean Cormier.

IMAGE TIRÉE DU BANDCAMP DE LOUIS-JEAN CORMIER

Pochette de l’album Le ciel est au plancher

Chanson alternative
Le ciel est au plancher
Louis-Jean Cormier
Simone Records
★★★★