Prévu en 2020, le grand concert de Kent Nagano et l’OSM qui devait avoir lieu devant public et sceller les années de collaboration entre le maestro et l’orchestre n’a pas eu lieu pour les rasions que l’on sait.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Mais maestro Nagano est revenu boucler la boucle ce printemps avec l’Orchestre symphonique de Montréal qui lui a du coup attribué le titre de chef émérite.

Le 12 mars dernier, Nagano et l’OSM ont enregistré à la Maison Symphonique un concert qui sera diffusé samedi à 20 h sur les ondes d’ICI Télé et ICI Musique.

Au programme : Les Hébrides, op. 26 de Mendelssohn et la Symphonie no 2, en do majeur, op. 61 de Schumann.

Le choix de ces deux compositeurs n’est pas fortuit, car ils étaient de grands amis dans la vie. Et, foi de Kent Nagano, « les liens amicaux n’ont jamais été aussi importants qu’en cette période de pandémie ».