Basia Bulat a le don de façonner des chansons qui foudroient le cœur et y pénètrent pour ne plus jamais en sortir, et ce, depuis maintenant cinq albums. Et la triple nommée au prix Polaris (pour ses albums Oh, My Darling — son premier —, Tall Tall Shadow et Good Advice, sortis respectivement en 2007, 2013 et 2016) subjugue de nouveau avec ce lumineux cinquième opus.

Caroline Bertrand Caroline Bertrand
La Presse

La Montréalaise d’adoption s’est fait connaître avec un folk des vastes espaces actuel, pour, depuis Tall Tall Shadow, troisième effort, embrasser une approche plus indie pop — mais avec un « p » minuscule, soulignait-elle à l’époque en entrevue. Sur Are You in Love ?, réalisé par Jim James, de My Morning Jacket, elle renoue avec ses racines folk guitaristiques à la Heart of my Own (deuxième album), qu’elle déploie dans sa pop doucereuse et organique.

IMAGE KRIS KNIGHT, FOURNIE PAR SECRET CITY RECORDS

Are You in Love ?, cinquième album de Basia Bulat

Les 13 chansons de ce généreux opus valsent entre rythmes légèrement plus rock (HomesickNo ControlThe Last Time) et mélodies duveteuses (Are You in LoveElectric RosesAlready Forgiven, Fables) — valse comme celle de son cœur, qui oscillait entre désir de rester en contrôle et de lâcher prise, la conception du disque ayant coïncidé avec une période de deuil – trépas de son père — et de réinvention – nouvel amour.

Mais c’est avec un talent sans pareil que l’auteure-compositrice façonne d’iridescentes ballades folkish (Light YearsPale Blue), enivrantes, magnétiques, dont elle détient le secret. Et quelle joie de réentendre son autoharpe (Hall of Mirrors), instrument quasi signature chez la multi-instrumentiste native de Toronto à la voix riche, poignante, aussi texturée que puissante. C’est avec tonus et magnificence que Love Is at the End of the World couronne ce grand album de la troubadour pop, déjà icône de la scène canadienne. 

> Extrait de Light Years

0:00
 
0:00
 

Il n’est pas anodin que Basia Bulat ait côtoyé sur scène des artistes de la trempe d’Arcade Fire, The National, Nick Cave and the Bad Seeds, Daniel Lanois, St. Vincent, Sufjan Stevens ou Neko Case, pour ne nommer qu’eux. Si vous n’étiez pas déjà sous le charme, peut-être Are You in Love ? vous réservera-t-il une mélodieuse histoire d’amour. 

Consultez la page Bandcamp de Basia Bulat

Regardez le vidéoclip d’Already Forgiven

Offert en CD, en vinyle, en format numérique et sur les plateformes de musique en continu.

★★★★

Indie pop, folk. Are You in Love ?, Basia Bulat, Secret City Records.