(New York) L’ancienne sensation adolescente de la pop Justin Bieber, très discret ces derniers temps, a fait un pas vers un retour à la vie publique vendredi en sortant son premier album depuis 2015, Changes, recueil de chansons douces et amoureuses.

Agence France-Presse

Le Canadien de 25 ans — dont les accrochages avec la police et les problèmes de drogues ont entaché la réputation — a récemment pris du recul et révélé la dépression dont il avait souffert, ainsi que le bonheur qu’il avait trouvé dans le mariage.

Ce nouvel album aux colorations R & B est un retour hésitant sous les projecteurs qui présente l’amour comme un refuge contre les difficultés de la célébrité.

Les 17 chansons de Changes, courtes et pleines de messages d’amour destinés à son épouse, Hailey Baldwin Bieber, ont comme thème récurrent son désir d’évoluer.

« Parfois je souris comme si tout allait bien/Même s’il y a de la douleur sous le sourire », chante Justin Bieber dans le titre éponyme, d’une voix moins sucrée — et parfois modifiée avec l’autotune — que celle qu’il utilisait dans la pop de son adolescence.

CAPTURE D’ÉCRAN

Changes de Justin Bieber

Justin Bieber a recruté une cohorte de vedettes pour ce nouvel opus, dont les rappeurs Post Malone, Quavo et Travis Scott ainsi que la chanteuse Kehlani.

Découvert alors qu’il était adolescent après avoir publié des vidéos de lui en train de chanter sur YouTube, Justin Bieber s’est élevé au rang de superstar du jour au lendemain, mais a vite chancelé — avant de s’écrouler — sous le poids de sa célébrité.

En parallèle de l’album, Justin Bieber a lancé le mois dernier la série documentaire Seasons sur YouTube, pour présenter au public son processus créatif et son cheminement personnel.

« Je buvais du lean (un mélange de médicaments codéinés et de sirop, NDLR), je prenais des pilules, de la molly (ectasy) et des champignons », confie-t-il dans la série.

« J’étais en train de mourir. Mon personnel de sécurité entrait dans ma chambre la nuit pour vérifier mon pouls. Les gens ne savaient pas à quel point c’était grave ».

Avec Changes, le jeune homme se présente maintenant comme quelqu’un qui préfère se blottir sur le canapé avec sa femme.

« J’ai le reste de nos vies », chante-t-il dans la chanson Confirmation. « Tout ce que vous voulez/et tout ce dont vous avez vraiment besoin est à la maison ».