Voici huit albums à écouter ce printemps.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Marie-Pierre Arthur

Des feux pour voir (le 24 janvier)

Mine de rien, Des feux pour voir est le quatrième album de Marie-Pierre Arthur en 12 ans. Ce nouvel album arrive près de cinq ans après son précédent, Si l’aurore, qui ne cachait pas ses influences seventies. Pour les textes, Marie-Pierre Arthur a de nouveau collaboré avec Gaële, mais d’autres plumes se sont jointes à elle – Laurence Nerbonne et Émilie Laforêt. Et la bassiste à la voix vibrante semble être revenue à un son plus brut et beaucoup moins pop sur cet album qu’elle a coréalisé avec Sam Joly et François Lafontaine.

> Écoutez un extrait de Tiens-moi mon cœur, de Marie-Pierre Arthur :

0:00
 
0:00
 

Tame Impala

The Slow Rush (le 14 février)

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Tame Impala, au festival de musique Osheaga, au parc Jean-Drapeau, en août dernier

On a vu Tame Impala sur la scène d’Osheaga pas plus tard que l’été dernier, mais en fait, cinq ans se sont écoulés depuis son album précédent, Currents. La bande de l’Australien Kevin Parker est donc de retour avec un quatrième album studio, mais elle a déjà distillé quatre extraits depuis le mois d’octobre, histoire de montrer que l’auteur-compositeur et multi-instrumentiste n’a pas perdu la main en matière de composition, d’exploration rock et d’ambiance psychédélique.

> Écoutez un extrait de Lost in Yesterday, de Tame Impala :

0:00
 
0:00
 

Grimes

Miss Anthropocene (le 21 février)

PHOTO JONATHAN HAYWARD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Grimes a reçu un Juno pour la vidéo de l'année à Vancouver en mars 2018.

Très productive pendant la première moitié des années 2010, la chanteuse originaire de Vancouver, qui a vécu quelques années à Montréal, n’a pas sorti d’album depuis 2015. Revoici donc la mystérieuse Claire Boucher avec Miss Anthropocene, un cinquième album qui comportera 10 chansons. Avec deux extraits lancés au cours des derniers mois, la chanteuse annonce déjà ses couleurs aussi gothiques qu’électropop.

> Écoutez un extrait de So Heavy I fell through the Earth, de Grimes :

0:00
 
0:00
 

Matt Holubowski

Weird Ones (le 21 février)

PHOTO WILLIAM ARCAND, FOURNIE PAR AUDIOGRAM

Matt Holubowski

Près de quatre ans se sont écoulés depuis Solitudes, qui a élevé Matt Holubowski au rang de vedette de la musique indie-folk. Le chanteur originaire de Hudson a fait plusieurs fois le tour des salles et des festivals d’Amérique et d’Europe depuis lors, puis s’est retiré au début de 2019 pour écrire ce nouvel opus, encore une fois réalisé par son complice Connor Seidel. Un premier extrait lumineux laisse entrevoir un univers moins folk mais toujours aussi mélancolique, où perce un soupçon de joie. Matt Holubowski sera en spectacle au MTELUS le 4 mars.

> Écoutez un extrait de Thoroughfare de Matt Holubowski :

0:00
 
0:00
 

2Frères

À tous les vents (le 21 février)

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

2Frères sur la scène Bell de la place des Festivals, en juin dernier

Trois ans après La route, et seulement cinq ans après le coup de tonnerre qu’a été leur premier album Nous autres (115 000 exemplaires vendus), les frères Érik et Sonny Caouette sont de retour avec À tous les vents, dont le premier extrait vient d’être lancé. Le duo a encore une fois collaboré avec Steve Marin et Amé pour les textes – on ne change pas une équipe gagnante. Mais d’autres collaborateurs se sont ajoutés, et la réalisation a été confiée à Gautier Marinof. Leur nouvelle tournée commencera dès le 20 février au DIX30 de Brossard.

> Écoutez un extrait d'À tous les vents, des 2Frères :

0:00
 
0:00
 

Les Hay Babies

Boîte aux lettres (le 27 février)

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Les Hay Babies participaient au festival Acadie Rock en juin 2017.

On aime les Hay Babies et leur country folk décomplexé. Le trio acadien est de retour avec un troisième album dont on ne sait pas grand-chose encore, sinon qu’il y figure une reprise, en français svp, du classique des Rolling Stones Play with Fire, devenu pour l’occasion Joue avec le feu. Les trois musiciennes ont travaillé deux ans à cet ambitieux projet qu’elles qualifient de « biographie fictive inspirée du réel ». Le groupe, qui a beaucoup tourné ces dernières années, reprendra la route dès le mois de février, avec un passage prévu aux Francos en juin.

> Écoutez un extrait de Joue avec le feu, des Hay Babies :

0:00
 
0:00
 

Louis-Jean Cormier

(Le 20 mars)

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Louis-Jean Cormier en décembre 2018

Télévision, cinéma, cirque : Louis-Jean Cormier a été fort occupé depuis la sortie des Grandes artères en 2015, qui avait été suivie d’une longue tournée. C’est donc un troisième album solo pour l’ex-Karkwa en huit ans, après Le 13e étage, qui reste un des disques les plus marquants des années 2010. Le premier extrait lancé l’automne dernier, Je me moi, semble prendre une direction moins folk avec l’ajout de sons électroniques  le chanteur a d’ailleurs délaissé sa guitare pour les claviers et les échantillonneurs sur cet album qu’il a entièrement réalisé.

> Écoutez un extrait de Je me moi, de Louis-Jean Cormier :

0:00
 
0:00
 

Rufus Wainwright

Unfollow the Rules (le 24 avril)

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Rufus Wainwright en concert symphonique au pied du mont Royal en août 2017

Après des projets d’opéra et une grande tournée souvenir pour célébrer ses 20 ans de carrière, le chanteur montréalais renoue avec la pop pure, sept ans après Out of the Game. Très riche et orchestral, le premier extrait, Trouble in Paradise, met en valeur le registre et la puissance de sa voix… et donne envie d’entendre le reste. Enregistré à Los Angeles dans le studio où il avait justement fabriqué son premier disque, Unfollow the Rules est le premier album de Rufus Wainwright sous l’étiquette BMG, et il a été réalisé par Mark Ronson et produit par Mitchell Froom.

> Écoutez un extrait de Trouble in Paradise de Rufus Wainwright :

0:00
 
0:00