Voyons-le comme une lueur d’espoir. Malgré la pandémie, le festival Osheaga confirme sa tenue en 2021 et annonce ses trois têtes d’affiche : Foo Fighters, Cardi B et Post Malone.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Si les mesures sanitaires le permettent, Osheaga aura lieu du 30 juillet au 1er août et le festival célébrera son 15e anniversaire comme il se doit. « Ça fait du bien », lance Nick Farkas, vice-président à la programmation des concerts et évènements chez le promoteur evenko.

« Cela fait huit mois que nous ne faisons pas d’annonce, souligne-t-il. Alors qu’avant la pandémie, c’était monnaie courante. C’est une lueur d’espoir pour le futur. »

Bien entendu, le promoteur evenko ne présentera Osheaga que si le gouvernement le permet. Il y a une foule de facteurs à considérer, dont l’ouverture des frontières et la vaccination.

Pour evenko, l’annonce de lundi permet d’abord et avant tout aux mélomanes de voir le bout du tunnel. Le fait de se projeter dans l’avenir permet aussi à l’équipe d’Osheaga de sortir de l’immobilisme des huit derniers mois. « Enfin, nous faisons notre travail, dit Nick Farkas. The show must go on. »

Au Québec, les dernières nouvelles concernant la COVID-19 ne sont pas encourageantes avec la hausse des cas. Mais une bonne partie de la population devrait être vaccinée l’été prochain, souligne Nick Farkas. « Nous sommes encore dans l’incertitude, mais les artistes que nous sommes allés chercher sont une bonne nouvelle. »

Si les équipes des Foo Fighters, Cardi B et Post Malone ont permis à Osheaga d’annoncer leur présence au festival en 2021, c’est qu’elles considèrent le scénario comme réaliste.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Cardi B en spectacle sur l’esplanade du Parc olympique dans le cadre du Festival Métro Métro, en mai 2019.

« C’est un bon signe que les artistes soient prêts à confirmer leur présence, souligne Nick Farkas. On va suivre les mesures du gouvernement, mais la réalité, c’est que si on veut présenter des spectacles au mois d’août, il faut les booker et mettre en vente les billets. C’est comment fonctionne notre industrie. »

On n’a pas le choix d’aller de l’avant. Espérons que cela ait lieu.

Nick Farkas, vice-président à la programmation des concerts et évènements chez le promoteur evenko

Pour le moral du public comme pour celui de l’équipe d’Osheaga, il vaut mieux prévoir que le festival se tiendra en 2021 plutôt que l’inverse. Or, les têtes d’affiche annoncées lundi ne seront pas payées si Osheaga doit encore être reporté. Dans les contrats, « c’est un cas de force majeure ».

Ticketmaster envisage la possibilité d’exiger des festivaliers des preuves de vaccination. « Cela se discute. Les tests rapides aussi, expose Nick Farkas. Il y a plein de scénarios sur la table, mais on ne sait pas où on va être dans huit mois. Les choses peuvent bouger vite. »

Pas de Lizzo ni de Kendrick Lamar

Si le festival avait eu lieu en 2020, Foo Fighters aurait été de la partie. Les autres têtes d’affiche devaient être Lizzo et Kendrick Lamar, mais ils ne sont pas disponibles en 2021.

Osheaga pourra plutôt compter sur la présence de Cardi B et Post Malone, deux stars davantage grand public. « Pour nous, les têtes d’affiche sont aussi importantes que tout le reste du line-up », rappelle Nick Farkas.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Post Malone

Ce dernier estime que plus de 80 % de sa programmation est bâtie. Il est par ailleurs très heureux de présenter les Foo Fighters pour la première fois à Osheaga.

On sait que la bande de Dave Grohl affectionne particulièrement le Québec, notamment en raison de ses deux spectacles au Festival d’été de Québec (le second en 2018 était une partie remise du premier écourté en 2015 par des orages).

Anecdote : Dave Grohl a porté plusieurs fois un t-shirt du mythique bar montréalais Les Foufounes électriques, notamment lors de spectacles donnés en 2019 à Rio de Janeiro et à Budapest (voir la photo principale). Il faut savoir que Grohl a joué dans l’institution rock de la rue Sainte-Catherine avec les Foo Fighters, mais aussi avec Nirvana.

Quinze ans déjà

Qu’elle soit en 2021 ou en 2022, la prochaine tenue d’Osheaga marquera le 15e anniversaire de l’évènement. « C’est incroyable l’ampleur que le festival a prise. Je suis très fier de notre équipe », souligne Nick Farkas.

Nick Farkas est en quelque sorte le père d’Osheaga, alors que Jacques Aubé en est le parrain. Or, ce dernier a quitté la présidence d’evenko, propriété du Groupe CH, en mai dernier. Il n’a pas été remplacé, précise Nick Farkas. « La structure a changé. »

Quoi qu’il en soit, il y aura de la fébrilité dans l’air quand Osheaga aura lieu au parc Jean-Drapeau. « La vie aura repris un cours plus normal », espère Nick Farkas.

Difficile à croire, mais c’est bien vrai. Autre fait : 10 000 personnes — qui n’ont pas demandé de remboursement pour 2020 — ont déjà leur laissez-passer pour Osheaga en 2021.

> Consultez le site d’Osheaga 2021