Jamais en manque de concepts et d’inspiration, ce FouKi !

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Vendredi dernier, le prolifique rappeur a dévoilé un disque complet surprise de 12 chansons intitulé Grignotines de luxe. On parle de « disque », car il est même offert en format CD. Il fait suite à un mini-album sorti il y a moins d’un mois.

Avec quatre albums en quatre ans, on ne peut pas reprocher à FouKi de chômer. Au printemps dernier, il a sorti avec son pote Koriass l’album Génies en herbe. Sans compter Ciel, son duo avec Alicia Moffet.

Extrait de PCU

0:00
 
0:00
 

Avec Grignotines de luxe, il délaisse le thème de la dominance intellectuelle pour celui de l’alimentation. FouKi a cuisiné ses plats musicaux avec QuietMike, Pops & Poolboy, BYNON et Ruffsound & Rousseau. Jay Scøtt figure aussi sur la chanson Copilote.

Une chanson s’intitule Beigne, alors que celle qui clôt l’album a pour titre Ananas Mango. Le rappeur consacre également une chanson (d’excellente saveur pop) à la Prestation canadienne d’urgence (PCU). « J’aime le gouvernement quand il me donne du cash », lance-t-il.

FouKi échantillonne autant une réplique entre Fern et Stan du film Les Boys que le tube Me gustas tú de Manu Chao. Or, c’est quand il ressort l’extrait où Louis-José Houde — lors du monologue d’ouverture du Gala de l’ADISQ en 2019 — parle des « grignotines » que FouKi exige d’avoir dans sa loge que l’on comprend d’où vient le titre de l’album.

IMAGE FOURNIE PAR DISQUES 7IÈME CIEL

Pochette de l’album Grignotines de luxe

Il a une fine et habile plume, ce FouKi. Un flow mélodieux. Il a une candeur, mais aussi un côté baveux. Son rap ? Complètement décomplexé. Airs de sérénade sur Tadadam, un extrait du film Les Boys, une ballade introspective avant des airs folk-country-poptout lui réussit.

Pour ceux qui ne connaissent pas FouKi, on vous invite à grignoter avec lui au plus vite !

★★★★

Rap. Grignotines de luxe. FouKi. Disques 7ième Ciel.