(Johannesburg) Le succès planétaire Jerusalema, devenu grâce à sa rythmique entraînante une arme anti-morosité dans une année marquée par la pandémie, a été distingué aux MTV Europe Awards comme meilleur morceau africain.

Agence France-Presse

La chanson joyeuse du DJ sud-africain Master kg, inspirée du gospel et conçue comme une sorte de prière positive, est interprétée en zoulou par la chanteuse Nomcebo Zikode.

Le morceau avait inspiré le « Jerusalema dance challenge » : pendant des mois des centaines d’anonymes partout dans le monde ont filmé des petits clips où ils dansent sur le morceau avant de les partager sur les réseaux sociaux. Jusqu’au président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui avait proposé à ses compatriotes d’y participer à l’occasion d’un jour férié en septembre.

Le Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud, a salué lundi le « maestro » au lendemain de l’acceptation de son prix, décerné face aux poids lourds nigérians Burna Boy ou Rema, ou encore le Congolais Gaz Mawete.

Jerusalema a battu toutes sortes de records, le clip dépassant les 100 millions de vues sur YouTube. C’est aussi l’un des morceaux les plus « shazamés » depuis l’invention de l’application Shazam qui permet à un téléphone mobile d’écouter une musique et d’en repérer les interprètes.

Master kg a publié son discours aux MTV Europe Music Awards sur les réseaux sociaux, remerciant notamment tous les fans qui ont permis de faire de Jerusalema un immense succès.

« Je sais maintenant que j’ai l’un des plus gros succès dans le monde », confiait au début du mois Master kg à l’AFP, en marge d’un concert au Malawi. « Mais ça ne change pas qui je suis, comment je regarde le monde, les gens. C’est de la musique ».

> Visionnez la vidéo complète