Trois ans après le succès retentissant de son album Almanach, Patrice Michaud refait surface avec du nouveau matériel. La chanson À qui l’aura, accompagnée d’un vidéoclip, est le premier extrait du prochain album que l’auteur-compositeur-interprète continue de peaufiner.

Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

La ballade contemporaine ancrée dans l’Americana se veut « comme une prière silencieuse aux textures sonores riches et apaisantes », selon ce que l’on peut lire dans le communiqué publié par la maison de disque La maison fauve. À qui l’aura a été réalisée par le multi-instrumentiste Alex McMahon, qui joue également la basse, le piano Wurlitzer et les synthétiseurs. Les autres musiciens sont Simon Pedneault à la guitare électrique et Marc Chartrain à la batterie et aux percussions. Patrice Michaud s’accompagne quant à lui à la guitare 12 cordes.

Quant au vidéoclip réalisé par Jean-François Leblanc, on le qualifie d’hommage visuel au cinéma des années 70 – les images du directeur photo Benoit-Jones Vallée font à la fois écho aux arrangements aériens de la chanson, mais aussi à l’ambiance des « road movies » de l’époque. Patrice Michaud y est entouré des comédiens Benoit Reid, Nathalie Claude et Jean Drolet.

Patrice Michaud sera par ailleurs l’animateur des variétés du dimanche soir de Star Académie à l’hiver 2021 sur les ondes de TVA. Deux fois élu interprète masculin de l’année à l’ADISQ, il sera invité à conseiller, échanger et créer en compagnie des jeunes académiciens.