Le vétéran Imposs revient à l’avant-scène avec sa première nouvelle parution en huit ans, l’album ÉlévaZIIION (Société Distincte). Faisant fi des nouvelles normes du format, il lance un album de 20 titres et de près d’une heure et demie, un pari un peu risqué, mais magistralement relevé. L’icône du rap québ touche à une multitude de genres sans s’y perdre, du rap à l’américaine aux sons pop assumés, et offre son œuvre solo la plus aboutie.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Pour son troisième album, Imposs s’est entouré de pas moins d’une quinzaine de collaborateurs. Il a travaillé trois ans sur cette galette, et il a travaillé fort, ça se sent, ça s’entend. Tous ne se lanceront pas dans une écoute de 80 minutes interrompues, on est à une époque de consommation rapide après tout, mais nous pardonnerons un album si long parce qu’aucune chanson ou presque ne démérite sa place.

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON DE DISQUE

Pochette de l’album ÉlévaZIIION (Société Distincte)

Marie-Mai, Loud, Rymz, Tizzo, White-B, Shreez, sans oublier ses partenaires de Muzion, Dramatik et Jenny Salgado : Imposs touche à tout dans cet album et ses collaborateurs, des vétérans et des étoiles montantes, l’aident à accomplir cette tâche. Il fait le pont entre les tonalités trap (et même drill), pop, boom bap, latines et africaines. Les producteurs parmi les plus talentueux du moment, Ruffsound, Ajust, Banx & Ranx, Farfadet, présentent un travail fabuleux.

Si Sans lendemain (avec Marie-Mai) est LA pièce de l’album destinée aux ondes radio, Légendaire (avec une distribution de rêve : Loud, Rymz, Tizzo et White-B) est pour sa part un titre hip-hop de haut niveau. Avec Daisy, on est en plein dans le rap « à l’américaine » que l’on attribue souvent à Imposs. Le morceau d’introduction Trop à perdre est une confession épurée, une entrée en matière solide qui établit d’emblée la teneur de l’album.

0:00
 
0:00
 

Jaco, avec sa sœur et sa complice de Muzion Jenny Salgado, est un bijou, dans les textes jusqu’à la production et aux samples. On y entend d’abord la voix de Dany Laferrière, un échantillon de rara puis un hommage poignant au héros haïtien Jean-Jacques Dessalines.

Tout au long de l’album, Imposs impressionne, encore et toujours, avec ses vers brillamment ficelés, l’alliage de créole au français parfois, la livraison limpide toujours. Il fait rayonner ses partenaires sur chaque pièce, mais brille aussi de mille feux lorsqu’il est seul à réciter. Après 20 ans de carrière, Imposs ne laisse planer aucun doute sur sa capacité à trôner sur les plus hautes marches de l’empire hip-hop québécois.

★★★★

Hip-hop
Imposs
ÉlévaZIIION (Société Distincte)
Joy Ride Records