(New York) Le grand promoteur de concerts américain Live Nation a annoncé lundi organiser cet été aux États-Unis plusieurs concerts au volant après l’annulation de concerts et de festivals à cause du nouveau coronavirus.

Agence France-Presse

À l’affiche de ces concerts qui se tiendront à St. Louis, Nashville et Indianapolis du 10 au 12 juillet : les chanteurs de country Brad Paisley et Darius Rucker et le rappeur Nelly.

Les spectateurs pourront apporter leurs propres chaises, nourritures et boissons et pourront profiter du concert depuis leur place de stationnement, avec des espaces laissés libres entre les voitures pour respecter la distanciation sociale.

Un maximum de quatre billets sera disponible par voiture et selon le magazine spécialisé Billboard, le spectacle de St. Louis pourra accueillir 1000 véhicules.

Des écrans géants seront installés pour que tous les spectateurs puissent avoir une idée de ce qui se passe sur scène.

Cette série de concerts est la première d’une telle importance annoncée depuis les annulations en série qui ont accompagné la progression de l’épidémie.

Selon Billboard, l’industrie américaine de la musique pourrait perdre entre 10 et 12 milliards de dollars à cause du coronavirus.