Chose rarissime dans l’histoire du rock, à peu près toutes les chansons de Jagged Little Pill avaient le potentiel d’être un tube. En voici trois qui ont fait leur marque.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

You Oughta Know

Dès qu’Alanis Morissette prononce le premier « I » fébrile de la chanson, on a la chair de poule. Avec quel puissant flow l’autrice-compositrice (et grande interprète) déballe la chanson You Oughta Know à un ex qui a une nouvelle flamme (la rumeur voulait que ce soit le joueur de hockey Alexandre Daigle). Les éraflures d’ongles dans le dos, la fellation au cinéma : Alanis ne s’est pas censurée dans le premier extrait diffusé de Jagged Little Pill (sur lequel on entend les basse et guitare de Flea et Dave Navarro des Red Hot Chili Peppers)!

All I Really Want

0:00
 
0:00
 

C’est All I Really Want qui ouvre l’album Jagged Little Pill. Alanis Morissette y parle de justice, d’une voix fâchée (angry voice) et de délivrance. Après deux albums de bonne pop bonbon, elle a maintenant 21 ans et elle veut montrer qui elle est devenue. La chanson fait référence à Estella, le personnage du classique de Charles Dickens Great Expectations.

Head Over Feet

Head Over Feet est le cinquième extrait de Jagged Little Pill. Il suit Ironic (voir notre entrevue avec le réalisateur du clip Stéphane Sednaoui). Il s’agit d’une ballade où Alanis Morissette se dévoile sous un jour plus doux.